Réservation
0892 58 61 32
35cent/min+prix de l'appel Politique de confidentialité
Fermer
Besoin d'aide ?

Où partir en juillet ?

Thaïlande

À partir de

779 €*

T moyenne (°C)

32°C

À faire

Camp d'éléphants 

Maison de Jim Thompson à Bangkok

Parc National Khao Yai


Où partir en juillet ?

Italie

À partir de

449 €*

T moyenne (°C)

30 °C

À faire

Autotour sur la côte amalfitaine

Découverte du parc naturel Aspromonte en Calabre

Visite des châteaux dans les Pouilles


Où partir en juillet ?

Espagne

À partir de

319 €*

T moyenne (°C)

26 °C

À faire

Excursion à Gérone sur la Costa Brava

Visite du musée Salvador Dali

Découverte du charme andalou de Cordoue


Où partir en juillet ?

Tunisie

À partir de

489 €*

T moyenne (°C)

34 °C

À faire

Musée National du Bardo

Promenade dans les rues de Sidi Bou Said

Visite de la Grande Mosquée de Kairouan


Où voyager en juillet

Il est enfin arrivé, ce mois où l’activité générale ralentit entre les flux de départ et de retour de tous ceux qui prennent leurs vacances en juillet. Ils vont s’égayer sur le territoire français où à l’étranger, ce qui, dans bien des cas sera moins nocif pour leurs économies. Voici quelques idées pour bien choisir votre destination en fonction de la météo et au meilleur prix, même si c’est la haute-saison touristique.

Où partir en juillet

1. Croatie

2. Bodrum

3. Sicile

4. Hammamet

5. Ibiza

Destination tendance, la Croatie n’a pourtant pas encore livré tous ses secrets. Que les fans de Game of Thrones choisissent un séjour à Dubrovnik, la ville est le lieu de tournage des scènes d’extérieurs de Port-Réal. Au-delà de son aspect immémorial, la cité encadrée par de solides remparts vous déroule ses nombreuses plages de sable fin.

Si vous avez décidé de partir en juillet entre amis, réservez un vol vers Bodrum que l’on surnomme la St Tropez turque. Non seulement vous vous adonnerez aux joies des belles plages animées ou non, mais le soir venu, la ville vous accueille dans ses bars, restaurants et boîtes de nuit pour faire la fête jusqu’au petit matin.

Les amateurs de vieilles pierres viendront en pèlerinage en Sicile, à la croisée de toutes les civilisations méditerranéennes de l’antiquité à nos jours et qui a néanmoins su préserver son identité propre. Les vestiges romains nous semblent pourtant bien moins mystérieux que les nécropoles néolithiques et les peintures rupestres qui nous font remonter 8000 ans en arrière.

Les familles auront tout intérêt à profiter des prix défiant toute concurrence des hôtels en Tunisie, où Hammamet jouit d’un charme tout particulier. Vos enfants vont s’émerveiller sur les ruelles de la Médina d’un blanc éclatant où les portes de couleurs vives semblent jaillir des murs. Mais les nombreuses activités de loisirs, les joies de la plage, l’équitation ou encore la visite d’un très joli zoo achèveront de les convaincre.

Avec un vol vers Ibiza de moins de 2h depuis Paris, l’île est parfaite en week-end pour décompresser au bord de la plage en profitant, de jour, des beautés cachées de cette île méconnue, et de nuit, de la folie de la capitale internationale du clubbing. Les plages de rêve seront vos meilleures amies pour vous remettre de vos folles soirées.

Où partir en juillet au soleil, loin et pas cher

1. Mexique

2. Cap-Vert

3. Guadeloupe

4. Thaïlande

5. Cuba

Toujours en tête de liste des destinations au long cours à des tarifs abordables, le Mexique est en basse saison en été. L’humidité est présente mais les pluies sont rares et plutôt nocturnes. Préférez Tulum pour son authenticité chaleureuse et ses ruines mayas du 6ème siècle le long de la plage.

Le Cap-Vert est en basse saison touristique en juillet mais les avions, eux, sont pris d’assaut par les capverdiens vivant à l’étranger, rentrant pour les vacances. Les prix des vols s’en ressentent mais sont compensés par ceux des hôtels, au plus bas. Si la nature assoiffée n’est pas assez verte, la température de la mer à 32° devrait suffire à vous convaincre.

Si vous cherchez où aller en juillet, loin, mais dans une contrée francophone, misez sur la Guadeloupe. La météo sera certes aléatoire, mais la foule des touristes bien moins dérangeante qu’à la période de Noël. Equipé d’un K-way, vous explorerez les chemins de randonnée au coeur d’une végétation luxuriante abondamment arrosée la nuit, et vous aurez tout le loisir de profiter de la plage à satiété. 

Comme l’Asie du sud-est et l’Inde sont soumises à la mousson, on a coutume d’éviter ces destinations l’été. C’est dommage, car la Thaïlande offre des décors de carte postale sans payer le prix fort pour ce qui est de Phuket et Koh Samui, pour le côté îles paradisiaques et pitons karstiques, mais aussi à Chiang Mai, tout au nord dans les montagnes.

Une astuce méconnue des voyageurs : si l’ensemble de l’île mythique de Cuba est en pleine saison des pluies en juillet, la station balnéaire de Varadero bénéficie d’un microclimat. Même s’il pleut, l’averse ne dure pas plus de quelques minutes et l’eau de mer à 30° est une invitation à la baignade. Par chance, en réservant un séjour all inclusive à Cuba, c’est à Varadero que vous serez logé dans la plupart des cas.

Où partir en juillet en France et en Europe, à tout petit prix

1. La Corse

2. Les Alpes

3. Barcelone

4. Copenhague

5. Rome

Pour faire de vraies économies, organisez vos vacances autrement. Partez moins loin, mais plus souvent. Au lieu de deux semaines complètes dans un hôtel, réservez un week-end dans une capitale européenne ou prenez la voiture (ou l’avion) pour découvrir une région de France que vous ne connaissez pas.

Visiter la France en juillet

Ne vous demandez plus où partir en vacances en juillet en profitant de paysages exotiques, en France national et à tout petit prix, réservez directement votre mobil-home dans un camping en Corse. C’est tout un territoire de splendeurs naturelles, tant dans le découpage minutieux des criques que dans les sommets qui défient le ciel, mais aussi un fameux terroir culinaire que vous pourrez explorer sans modération.

Et si, au lieu des plages bondées, vous cherchiez à découvrir un autre visage de la France ? Les Alpes regorgent de stations qui cassent les prix des locations d’appartement tout en proposant un large panel d’activités dépassant la seule randonnée. Espaces “aqualudiques”, mais aussi activités nautiques sur des lacs de montagne, balades à dos d’âne, acrobranche si vous voyagez en famille, bref, vous n’aurez pas une minute pour vous ennuyer.

Visiter l’Europe en juillet

Où partir en juillet à seulement 2h de vol de Paris ou moins ? Pourquoi pas à Barcelone ? La capitale catalane est une bonne idée en toute saison, avec son subtil alliage d’ambiance festive et culturelle, mais l’été, elle a l’avantage de proposer pas moins de 7 plages très bien desservies par les transports en commun.

Ceux qui veulent absolument profiter d’un maximum de soleil tout en se fondant dans la légende des siècles iront directement à Rome, là où tous les chemins mènent. Des imposants monuments antiques qui donnent matière à réflexion aux ornementations baroques des villas Renaissance qui émaillent le Vatican, tout dans cette cité évoque la splendeur de civilisations aujourd’hui disparues. Mais nulle part ailleurs vous n’aurez cette sensation de faire partie du péplum, un petit rôle de figurant, certes, mais tout de même.

Enfin, pour ceux qui chaque année fuient le soleil et les plages surpeuplées à la faveur de destinations nordiques, direction le Danemark, le temps d’un week-end à Copenhague pour découvrir les secrets de la Petite Sirène, dont la statue garde l’embouchure du port. Entre deux visites de châteaux du 17ème siècle et de musées, vous arpenterez les rues aux façades colorées, vous vous adonnerez au sport national, la promenade à bicyclette, sans omettre de faire un tour dans les Jardins de Tivoli, le plus vieux parc d’attractions du monde (1843) avec ses montagnes russes et son carrousel tout en bois. Evidemment, toutes ces merveilles ont un prix, et ce n’est pas à Copenhague qu’on peut espérer passer un week-end pas cher

Laissez-vous inspirer !

Découvrez nos Apps
Rejoignez-nous