Rechercher

Week-end à Grenade

L’exotique Grenade n’est ni la plus grande, ni la plus peuplée des villes espagnoles, mais son héritage historique est tel que c’est la 3eme destination préférée des voyageurs en Espagne. C’est sans doute le palais de l’Alhambra qui éveille leur curiosité, mais c’est l'atmosphère joyeusement métissée et particulièrement festive de la ville qui les fait revenir sans cesse. Il semble au premier regard que presque toute la ville soit classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, tant les édifices remarquables sont nombreux. Ajoutez à cela que vous y serez à égale distance (environ 70 km) des plages et des montagnes de la Sierra Nevada, et vous voilà convaincu de venir visiter Grenade.

Que faire à Grenade

Les visites des palais, cathédrales et autres monuments vont occuper une large partie de votre séjour, ici, l’histoire résonne à chaque coin de rue. 

Mais prenez le temps de vivre la ville en vous promenant de quartier en quartier. Profitez de votre week-end à Grenade pour marcher dans les ruelles si typiquement méditerranéennes de l’Albaicin, le quartier historique de Grenade avec ses maisons blanchies à la chaux, ses placettes et son odeur entêtante de jasmin.

Autres quartiers incontournables, le Sacromonte qui domine la ville depuis sa colline, et le Realejo où habitaient traditionnellement les Juifs andalous.

Pour prendre le pouls de la ville et profiter au maximum de votre voyage à Grenade, déambulez au fil des ruelles du quartier Bib-Rambla où vous pourrez arpenter le souk arabe et profiter d’un moment de détente à l’un des nombreux restaurants du quartier.

Par ailleurs, la côte sud de l’Espagne n’est qu’à 1 heure de route de Grenade, ce qui permet de profiter facilement de la baignade et des activités nautiques de la Méditerranée.

Musées et monuments à Grenade

Comment éviter le Palais de l’Alhambra ? Il est le symbole même de la ville, la fleur de l’Andalousie et un trésor architectural d’art mauresque. Monument incontournable en Espagne, ce splendide et vaste palais construit par les Maures dès le 11e siècle  réunit chaque année des centaines de milliers de visiteurs venus en pèlerinage admirer ses décorations au raffinement exquis. En plus des quartiers résidentiels ouverts à la visite, on pourra se promener dans les jardins et les vergers qui font partie de ce complexe majestueux.

Témoin d’une autre influence culturelle, catholique cette fois, la cathédrale à l’architecture gothique et renaissance de la ville est aussi un édifice incontournable lors d’un voyage à Grenade. Édifiée au 16ème siècle à l’emplacement de la grande mosquée de Nasrid, cette cathédrale est remarquable par son état de conservation. Autre monument du 16ème siècle, la chapelle royale et son petit musée méritent aussi qu’on s’y attarde.

De nombreux autres lieux sont à visiter lors de votre week-end à Grenade, et notamment l’Albayzín, le quartier Al-Andalus qui vous permettra de vous plonger dans le mélange d’influences culturelles typiques de la ville, tout en admirant les vestiges des murailles de Ziri et Nasrid, ou encore les églises San Cristóbal et El Salvador.

Les bonnes adresses pour faire la fête à Grenade

Tout commence par un début de soirée dans l’un des nombreux bars à tapas de la ville, où vous dégusterez une bonne pinte de bière en savourant fromages, charcuteries, omelettes, gratuitement.

Votre soirée se poursuivra de bar en bar, jusque tard dans la nuit, jusqu’au moment de partir en discothèque.

Les jeunes préfèrent le quartier de Pedro Antonio de Alarcón, mais partout en ville, notamment autour de la cathédrale, vous trouverez des lieux où faire une fête à tout casser.

Dans la rue Elvira et aux alentours vous trouverez des discothèques, aussi bien que des pubs de musique rock-alternative, sans oublier les clubs de jazz.

Les voyageurs aiment fréquenter le quartier du Sacromonte, le quartier gitan où vous pourrez écouter du flamenco dans une taverne dédiée à cet art immémorial.

Où se restaurer à Grenade

Pour l’essentiel, vous mangerez dans les centaines de bars à tapas que vous trouverez partout en ville.  Certains bars, comme le Antigualla ou Los Diamantes, sont réputés pour la qualité gustative de leurs plats.

Vous trouverez également de nombreux restaurants qui, profitant de la proximité de la mer, vous proposeront des spécialités de poisson et de crustacés inouïes.

Certains plats typiques ont largement dépassé les frontières de Grenade, à l’instar du gaspacho, mais la plupart sont des spécialités locales très recherchées.

Prenez par exemple, la Olla de San Antón, un ragoût de haricots et de fèves, accommodé de boudin, de lard et de riz, c’est une spécialité bien typique qui, tout en ne correspondant pas aux critères de la grande gastronomie, saura satisfaire les palais les plus exigeants.

Ce sera l’occasion de déguster les produits locaux, tels que le jamon de Trevelez, la morcilla, le chorizo, le tout accompagné d’un verre de sangria. La tortilla del Sacromonte fait également figure de spécialité locale, tout comme las patatas a lo pobre, ce plat de pommes de terre revenues dans l’huile avec de l’œuf, des morceaux de chorizo ou de jambon, ainsi que des poivrons. Un séjour gourmand à Grenade vous fera découvrir toutes sortes de nouvelles saveurs.

5 questions avant de partir en week-end à Grenade

1. La ville est-elle faite pour moi ?

Ville de traditions et de culture, Grenade est faite pour tous. Si vous venez en famille, vous serez ravi de trouver les belles plages qui se trouvent à proximité de la ville. Les couples et les groupes d’amis profiteront, eux, des merveilles architecturales de la belle cité andalouse et de l’ambiance incroyable de ses bars et restaurants.

2. Quand partir ?

Grenade est une destination de rêve en toute saison. Nous vous recommandons, si vous le pouvez, de vous y rendre au printemps et à l’automne, car les mois d’été sont très chauds.

L’hiver est clément à Grenade, le thermomètre descend rarement en dessous de 15°.

3. Comment circuler ?

A pied, absolument ! La ville n’est pas immense et elle est dotée de plusieurs rues piétonnes qui facilitent l’accès aux monuments et musées. La ville propose néanmoins un service de bus publics et de bus touristiques, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous déplacer à Grenade.

4. Quel est le coût de la vie ?

Si vous avez déjà réservé votre logement, votre budget sur place sera réservé aux visites, aux bars et aux transports en commun. Ces derniers sont moins chers qu’en France et si vous vous nourrissez de tapas, vous aurez une chance de minimiser vos dépenses. Si vous avez envie de mener grand train, les prix seront à peu près équivalents aux prix français.

5. Quelles sont les spécialités locales ?

La spécialité la plus connue reste le gaspacho, cette soupe de légumes à savourer glacée. Mais vous trouverez bien d’autres spécialités sur place : les tortillas, les sardines grillées ou les Migas alpujarreñas (morceaux de pain grillés à l'huile avec du paprika et de l’ail) vous enchanteront.