Rechercher

Découvrez l’Europe confortablement depuis votre cuisine

Il nous est peut-être impossible de parcourir le monde pour l’instant mais nous gardons heureusement nos papilles pour nous transporter vers des endroits inconnus. Aiguisez vos sens en emportant les senteurs et saveurs magiques des marchés, bars à tapas et tavernes d’Europe jusqu’à votre cuisine.

Si vous aimez goûter la cuisine locale lorsque vous voyagez, ces six destinations gourmandes devraient trouver leur place directement sur votre liste de visites incontournables. En attendant, nous vous souhaitons un bon appétit avec ces recettes à faire à la maison, agrémentées de conseils régionaux offerts par notre équipe. De quoi apporter un goût authentique de chaque ville à vos plats !

1. Saint-Sébastien, Espagne

Saint-Sébastien, ou Donostia en Basque, est LE nouveau bastion gourmand. La ville se classe deuxième en nombre de restaurants étoilés Michelin, avec trois lieux décorés de trois étoiles du guide rouge chacun: Arzak, Akelarre et le Restaurant Martín Berasategui. Quant à lui, le célèbre Mugaritz est numéro neuf sur la liste des meilleurs restaurants du monde. Mais vous pouvez également trouver une cuisine basque de qualité dans les nombreux bars à tapas. Nous recommandons les célèbres Pintxos de Donostia avec des fruits de mer de l'Atlantique, achetés frais sur les marchés animés de San Martin et La Bretxa, Assurez-vous d'essayer le bacalao al pil pil (cabillaud épicé avec une sauce faite d’huile, ail, piment), la brocheta de gambas (crevettes tendres sur une brochette) et le pastel vasco (gâteau rempli de crème pâtissière).

Recette typique : la tortilla

Pour 6-8 personnes :

  1. Peler et couper 400g pommes de terre en lamelles et 1 oignon. 

  2. Chauffer une poêle antiadhésive avec un fond d'huile d'olive à feu doux. Faire cuire l'oignon et les pommes de terre pendant environ 20-30 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Écraser quelques gousses d'ail et ajouter à la poêle. 

  3. Battre 6 gros œufs dans un bol séparé, assaisonnez de sel et de poivre et de persil plat haché, si vous en avez.

  4. Versez l'œuf dans la casserole et couvrez avec un couvercle. Laisser cuire, en vérifiant après 20 minutes pour voir si l'œuf sur le dessus est pris et si le fond est doré. Secouez la poêle ou utilisez une spatule pour séparer les bords de la tortilla de la poêle.

  5. Lorsque vous êtes prêt(e), placez une assiette sur la casserole, en vous assurant qu'elle recouvre la poêle. Ensuite, placez votre main sur l’assiette fermement et retournez la tortilla sur l'assiette.

  6. Remettez la tortilla dans la poêle pour cuire l'autre côté pendant quelques minutes.

  7. Démoulez sur l'assiette et couper en tranches. La tortilla peut être servie chaude ou froide.

Astuce de locaux

Miguel conseille : Pour apporter un goût du pays Basque à votre tortilla, ajouter des tranches de poivrons rouge et vert marinées, du chorizo ou le bacalao traditionnel (cabillaud salé) et servez des tranches sur une rondelle de pain à la façon pintxos.

2. Bologne, Italie

La Grassa, ou «la grosse», est le surnom de la cité Italienne de Bologne, ce qui en dit long sur l’adoration de la ville par les gastronomes ! En effet, les gourmands affluent vers cette ville médiévale d'Émilie-Romagne, au nord de l'Italie. On y trouve même un parc à thème alimentaire, FICO Eataly World. Mais pour un vrai goût de la cuisine régionale, explorez le centre-ville pour découvrir des trattorias cachées et de minuscules pizzerias entre des façades historiques aux tons méditerranéens. Des visites organisées vous mèneront aux meilleures laiteries de glaces et de fromage (c’est dans la région voisine de Modène que se produit le fromage de renommée mondiale : le Parmigiano-Reggiano) ou vous pouvez simplement suivre votre nez. Vers 18h, sonne l’heure de l'apéritif traditionnel. Des spécialités régionales, à base de fromage, de jambon de Parme, de mortadelle et olives, sont servies avec votre boisson. C'est la meilleure façon de découvrir la cuisine et la culture de Bologne.

Recette typique : Ragù alla Bolognese

Pour 4 personnes :

  1. Coupez 100g de pancetta en petits cubes et hachez finement les légumes: 1 oignon, 2 carottes et 2 branches de céleri.

  2. Faites d'abord dorer la pancetta dans une casserole à feu moyen, en utilisant un peu d'huile d'olive si nécessaire. Ajouter l'oignon dans la casserole en remuant jusqu'à ce qu'il soit tendre. Ensuite, ajoutez les carottes et le céleri.

  3. Ajouter 400g de viande de boeuf ou de veau hachée et augmenter le feu en remuant jusqu'à ce que la viande soit dorée.

  4. Verser 125 ml de vin (blanc ou rouge), cuire jusqu'à évaporation du liquide. Ajouter 150 ml de bouillon de bœuf et 30 g de purée de tomates et assaisonner avec sel et poivre.

  5. Baissez le feu pour que la sauce mijote lentement.

  6. Laisser reposer au moins 1 heure, puis ajouter 125 ml de lait au mélange, petit à petit. Goûtez et assaisonnez au besoin.

  7. Faites bouillir de l'eau salée pour cuire vos pâtes. Mélanger avec la sauce avant de servir.

Astuce de locaux 
Mariangela conseille : Ajoutez un peu plus de vin dans la casserole avant de faire frire vos légumes et laissez l'alcool ajouter un goût spécial à votre sauce. Servir avec des tagliatelles fraîches pour un plat traditionnel. 

3. Copenhague, Danemark

La capitale de bord de mer à l’atmosphère détendue s’est transformée au fil des années en une destination culinaire exceptionnelle. Noma, le restaurant exclusif du chef René Redzepi, est considéré comme un pionnier de la nouvelle gastronomie nordique. La cuisine est strictement saisonnière : de février à juin on y trouve les fruits de mer, puis les légumes (purement végétariens et végétaliens) et dès le début de l'automne, le gibier, les champignons, les noix et les baies sont servis sous l'appellation «Gibier et forêt».
Les marchés de street food branchés, comme Reffen on Refshaleøen, sont tout aussi savoureux et colorés. D'innombrables stands proposent des plats de tous les coins du monde: des hot-dogs gastronomiques aux oignons croustillants, ou du smørrebrød aux poires caramélisés et au cresson, aux boulettes de légumes népalaises et à le granité hawaïen aux couleurs de l'arc-en-ciel. En été, une fête extérieure est organisée et en hiver des salles à l’atmosphère conviviale accueillent les visiteurs.

Recette typique : Rémoulade

Recette :

  1. Hacher finement 1 cuillère à soupe de câpres, 2 cuillères à soupe de cornichons marinés, 1 petit oignon, une poignée de ciboulette, 3 brins d'estragon frais.

  2. Mélangez-les dans un bol avec 120 ml de mayonnaise, 2 c.à café de moutarde de Dijon et une pincée de jus de citron.

  3. Fouettez légèrement 50 g de crème (ou si vous préférez, utilisez plutôt du yaourt grec) et incorporez-le dans les autres ingrédients.

Astuce de locaux 
Jesper conseille : Cette sauce crémeuse se marie très bien avec les fiskefrikadeller (galettes de poisson), avec les smørrebrød traditionnels (sandwichs ouverts) ou faites vos propres hot-dogs à la danoise garnis d'oignons croustillants et de rémoulade - les enfants vont adorer !

4. Cracovie, Pologne

Cracovie est devenue un haut lieu de la cuisine en Europe de l'Est. Des tavernes pittoresques remplissent les ruelles sinueuses de la vieille ville médiévale où sont proposées de nombreuses spécialités polonaises. L’une d’entre elles, le pierogi, se décline en différentes versions : de la classique avec du fromage, pommes de terre, champignons et de la choucroute aux nouvelles créations avec du gibier ou du saumon. Il existe même un festival annuel dédié à ces délicieuses raviolis. Les amateurs de gastronomie font un pèlerinage à Qrudo Food & Wine à Wąska, où les plats polonais classiques sont réinterprétés: fromage de chèvre et pierogi de pommes de terre au beurre truffé, poitrine de pintade au millet et roulade de chou. Pendant que vous y êtes, vous devriez également essayer les bigos : un ragoût à base de choucroute, de champignons, de viande et de saucisse.

Recette maison : Pierogi

Pour environ 20 pierogi :

  1. Pour faire la pâte, ajoutez 250g de farine dans un bol et faites un puits au centre.

  2. Ajouter 1 œuf, 1/2 cuillère à soupe d'huile d'olive et un peu d'eau tiède, puis mélanger avec la farine. Si le mélange vous parait sec, ajoutez un peu plus d'eau progressivement pour obtenir la bonne consistance. Si la pâte est collante, ajoutez un peu de farine.

  3. Pétrir la pâte à la main pendant quelques minutes, jusqu'à consistance lisse et élastique. Formez une boule et arrosez d'huile d'olive. Couvrir et réserver pour que la pâte repose (de préférence pendant au moins 30 minutes).

  4. Choisissez une garniture, en combinant vos saveurs préférées - ou tout ce que vous avez à la maison - et faites frire ensemble les légumes ou la viande avec un peu d'huile ou de beurre, jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Assaisonner.

  5. Farinez votre surface de travail et déroulez la pâte, jusqu'à environ 3 mm d'épaisseur. À l'aide d'un cutter ou d'un verre retourné, découpez des cercles d'environ 8 cm de diamètre, en réservant tout excédent de pâte (à réutiliser).

  6. Prenez une cuillerée de votre garniture et placez-la au centre d'un cercle. Pliez la pâte d'un côté à l'autre, créant une forme de demi-lune. Pincez les bords ensemble pour sceller. Placez le pierogi plié sur un plateau fariné et couvrez avec un chiffon humide pendant que vous faites le reste.

  7. Une fois que vous avez formé tous les pierogi, porter à ébullition l’eau salée dans une casserole. Ajouter le pierogi par lots, bouillir quelques minutes chaque lot. Quand ils sont prêts, les pierogi flotteront à la surface.

  8. Vous pouvez ensuite faire frire les pierogi dans un peu de beurre, les réchauffer pour les manger plus tard, ou pour obtenir un croustillant à l'extérieur.

Astuce de locaux 
Maria conseille : La garniture traditionnelle est la choucroute ou le chou et les champignons, spécialement pour Noël. Je recommande également d’essayer les Pierogi Ruskie (oui, on les appelle des raviolis russes !) remplies de pommes de terre et de fromage cottage et servies avec du beurre fondu. Cela prend du temps à préparer mais ça vaut le coup.

5. Santorin, Grèce

Huile d'olive de fabrication locale pressée à froid, feta juteuse et poisson frais (qui se marient parfaitement avec les vins de la mer Égée !) - le régime méditerranéen est sain, simple et pourtant très savoureux. Pas étonnant que la Grèce connaisse une renouveau auprès des gourmets! L'île de Santorin, dans le sud de la mer Égée, est autant gastronomique qu’éblouissante. Les emblématiques maisons blanches avec ses toits en dôme bleu cobalt et de magnifiques bougainvilliers roses brillent sur le haut des falaises, surplombant de petites baies avec de l'eau couleur émeraude. Des tavernes bordent les rues étroites et sinueuses des petites villes - Oia au nord et Fira au sud. Dînez en terrasse et dégustez des calamars grillés à l'huile d'ail, de l'agneau mariné à la menthe, des sardines frites ou du fromage de brebis salé enveloppé d'épinards.

Recette typique : Fava (sauce grecque de pois cassés jaunes)

Recette :

  1. Placez 200g de pois cassés jaunes dans un bol (si vous ne les trouvez pas, remplacez par des lentilles ou des fèves qui ont une texture similaire). Couvrir d'eau bouillante et remuer pour réhydrater les pois. Égoutter et rincer, puis mettre de côté.

  2. Hacher 1 oignon rouge et 1 gousse d'ail. Placer dans une casserole avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, une pincée de sel et poivre et 2 feuilles de laurier. Faire revenir à feu vif quelques minutes jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Ajouter les pois cassés dans la casserole et remuer.

  3. Préparez 1 litre de bouillon de légumes et versez dans la casserole. Porter à ébullition puis baisser le feu et laisser mijoter jusqu'à réduction du liquide.

  4. Retirer du feu et verser dans un robot mixeur, en ajoutant 4 cuillères à soupe d'huile d'olive, le zeste de citron et le jus de 1-2 citrons. Mixer jusqu'à consistance lisse et crémeuse. Goûtez, ajoutez tout l'assaisonnement dont vous avez besoin et laissez refroidir.

  5. Pour servir, arroser d'huile d'olive et garnir d'oignon rouge ou de tomates rôties.

Astuce de locaux 
Anna conseille : Généralement servi à Santorin dans le cadre d'un meze, avec beaucoup de petits plats. Essayez-le avec du poulpe grillé, du pain frais et une salade grecque au fromage feta. Pour plus de saveur dans votre sauce, ajoutez un peu plus de jus de citron et de câpres à la recette.

6. Lyon, France

On termine chez nous ! Si vous ne connaissez pas Lyon, sachez que cette charmante ville offre tout ce qu'un cœur gourmand pourrait souhaiter, allant des “bouchons” typiques avec une cuisine traditionnelle et simple, aux restaurants de chefs renommés en passant par les nouveaux établissements tendances ouverts pas des restaurateurs prometteurs. Aux marchés de Saint-Antoine et des Halles de Lyon, ce ne sont pas seulement les locaux mais aussi les chefs de cuisine qui achètent des spécialités régionales: poulet de Bresse, carpe de la Dombes, champignons de Saint-Bonnet-Le-Froid, saucisson brioche ou fromage Saint-Marcellin. Et si vous avez envie de douceur, les pâtisseries sucrées sont également à essayer - ne manquez pas la tarte aux pralines. Le musée de la Cité de la Gastronomie, inauguré fin 2019, offre aux gourmets une raison supplémentaire de visiter Lyon. 

Quiche Lorraine (pas de Lyon, mais on adore !)

Pour la pâte :

1. Mélanger 300 gr de farine et ½ cuillère à café de sel dans un plat

2. Ajoutez 150g de beurre fondu avec la farine et commencez à pétrir pendant 2 à 3 min.

3. Ajoutez de l'eau (8cl d'eau) et pétrissez jusqu'à ce que vous ayez formé une boule de pâte

4. Etalez ensuite la pâte dans le plat à tarte


Pour la garniture :

1. Préchauffez le four à 180 degrés

2. Frottez le beurre sur le plat à tarte, afin que la pâte ne colle pas au plat

3. Dans un grand bol, fouetter 3 œufs jusqu'à ce qu'ils soient légèrement battus. Ajoutez du sel

4. Ajoutez 200 ml de crème fraîche

5. Ajoutez 200 gr de jambon cuit coupé en carrés 

6. Versez la garniture dans le plat

7. Étaler le gruyère râpé pour couvrir la garniture

8. Cuire de 30 à 45 minutes (selon les fours)



Astuce de locaux 
Pauline conseille : Pour donner une touche lyonnaise à votre quiche, vous pouvez ajouter du fromage Saint-Marcellin ou à défaut des oignons caramélisés. Les quiches peuvent se manger chaudes, tièdes ou froides accompagnées d’une salade.