Votre séjour au Laos

Notre guide pour découvrir le Laos

Entouré par la Chine, le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande et la Birmanie, le Laos est un pays d’Asie du Sud. Enclavé et peu peuplé, il s’impose progressivement comme l’un des principaux carrefours ferroviaires et routiers de la région. La richesse de son patrimoine, ses paysages exceptionnels et ses différentes ethnies sont ses atouts touristiques majeurs. Lors de votre séjour au Laos, vous ne manquerez pas de vous émerveiller devant ses wats qui sont à la fois des lieux de culte et des espaces de rencontres. Ils occupent une grande place dans la société locale. De leur côté, les amateurs d’activités sportives pratiqueront certainement le katow, le volley-ball et le football. Même si les combats de coqs ont été officiellement interdits en 1993, vous pourrez assister à un tel spectacle à l’occasion de certains événements religieux.


Quand partir au Laos ?

Le pays est caractérisé par un climat de type tropical et la présence de la mousson. Bien qu’il soit traversé par le fleuve du Mékong, il ne possède pas de frontière maritime. Il compte 2 saisons : la saison humide (de mai à septembre) et la saison sèche (d’octobre à avril). Alors que la première s’accompagne de précipitations abondantes et fortes chaleurs (le thermomètre affiche généralement entre 30 et 35 °C), la seconde est quant à elle marquée par des pluies en altitude et des chaleurs supportables (les températures sont douces et oscillent entre 15 et 20 °C). Le meilleur moment pour s’offrir des vacances au Laos est bien évidemment la saison sèche, plus précisément entre novembre et janvier. Cette période est très appréciée car elle permet d’assister au Festival Boun That Luang à Vientiane en novembre et au Vanh Saad (Fête nationale) en décembre.


Comment se rendre au Laos ?

L’Asie du Sud étant l’une des zones les plus appréciées par les touristes, vous pourrez facilement trouver un

  • Le Phat That Luang : temple de 45 mètres de hauteur avec des décorations en or, l’emblème du pays
  • Le Wat Xieng Thong : temple construit au 16e siècle réputé pour ses magnifiques mosaïques, peintures et décorations
  • Le Vat Sisakhet à Vientiane, avec son architecture inspirée des monuments thaïlandais
  • Le Bouddha Park : aménagé dans les années 1950 et abritant une centaine de statues hindoues et bouddhistes
  • Entre les possibilités de randonnée à vélo ou à pied, les road-trips en moto, l’exploration de grottes et cascades, la découverte d’une nature vierge et préservée... les activités ne manqueront pas pendant votre voyage.


    Que faire au Laos ?

    • Faire une croisière sur le fleuve Mékong : l’activité incontournable
    • Découvrir la grotte de Kong Lor qui s’étend sur 7 kilomètres et ravit les amateurs d’aventures
    • Visiter les chutes de Kuang Si qui figurent parmi les plus beaux sites touristiques du pays
    • Se rendre sur le mont Phu Si pour avoir un sublime panorama sur Luang Prabang
    • Faire un safari à Nam Nern

    Afin de satisfaire tous les visiteurs, le pays propose également de nombreuses activités gratuites. Vous pourrez par exemple vous promener dans les espaces verts autour du Phat That Luang, admirer le Patuxai, assister à la demande d’aumône des moines le matin, déambuler à travers les allées du marché nocturne de Luang Prabang…


    Comment se déplacer au Laos ?

    Les moyens de transport locaux incontournables sont la moto, le tuk-tuk (il peut transporter 2 à 4 personnes) et le jumbo (il s’agit en réalité d’un tuk-tuk collectif, avec une capacité de 12 places). Les touristes expérimentés peuvent louer une voiture mais il est conseillé d’opter pour une formule avec chauffeur. Parmi les autres possibilités, vous pourrez également emprunter un bus (c’est d’ailleurs le mode de déplacement le plus économique), en prenant soin de réserver son ticket à l’avance. Lors de vos vacances à Vientiane, vous remarquerez sans aucun doute que les distances se calculent davantage en heures de route qu’en kilomètres.


    Que manger au Laos ?

    La gastronomie laotienne est très proche de celle de la Thaïlande. Elle est caractérisée par l’utilisation de plantes traditionnelles et plus précisément des herbes aromatiques et des piments. Lors d’un voyage organisé au Laos, vous serez agréablement surpris par les couleurs et les saveurs des plats.

    • Le khao niao : c’est un menu de riz gluant préparé à la vapeur et servi sous forme de boule dans un panier
    • Le tam mak houng : il s’agit d’un plat à base de salade de papayes vertes pilées avec du poisson cru fermenté, du citron, de l’ail et du piment
    • Les kaipens : ce sont des algues vertes d’eau douce avec des feuilles minces, des graines de sésame et du poivre
    • La pho : soupe de nouilles avec des abats (langue, foie, cœur...), boulettes de viande, tripes et lamelles de poulet, de porc ou de bœuf

    Que rapporter du Laos ?

    Contrairement à ses voisins (Vietnam, Cambodge et Thaïlande), le Laos est une destination touristique depuis peu de temps. Il s’ouvre progressivement et grâce à ses tarifs accessibles, vous n’aurez aucun mal pour trouver des articles intéressants à rapporter de votre voyage au Laos.

    • Des soieries et tissus : la soie laotienne est naturelle, sauvage, brute et est réputée pour sa qualité. Vous pourrez en trouver dans le marché de Luang Prabang (vêtements traditionnels, étoles, tissus muraux…)
    • Des pipes à opium : ces objets de décoration sont ciselés, sculptés, décorés et peints avec finesse et précision
    • Des coffrets, statues de Bouddha, ustensiles de cuisine et sculptures en bois
    • Du café du plateau des Bolovens : avec sa saveur relativement grillée, il jouit d’une bonne réputation à l’international. Il se présente comme une combinaison d’arabica et de robusta