Walking Street de Pattaya

Lors de vos vacances à Pattaya, vous n’aurez qu’une envie : participer à la grande fête permanente des nuits de la “Ville du vice”. Tout au bout de la célèbre Beach Road, c’est le coeur chaud de la ville qui vous attend, sa Walking Street légendaire, épicentre du Quartier Rouge.Même si vous n’êtes pas consommateur, allez-y pour découvrir le tableau décadent offert par les bars qui rivalisent de filles toutes plus belles les unes que les autres. Sans oublier que le spectacle de cette rue vrombissante dès la tombée de la nuit est intense et frénétique, préparez-vous à ce monde dont vous ne savez rien avant d’y avoir mis les pieds.

La Walking Street pour boire et manger 

Toute l’animation de Pattaya est concentrée dans cette rue que l’on qualifie de Quartier Rouge. Sur plus de 500 mètres sont réunis une impressionnante quantité de bars, de restaurants, de “bars à filles”, une folle agitation règne ici.Pour bien commencer la soirée, nous vous recommandons de vous donner rendez-vous dans l’un des nombreux Beer Bars pour prendre le pouls de cette artère connue dans le monde entier.Car c’est bien de cela qu’il s’agit, faites connaissance avec cette ambiance survoltée et tous vos sens seront saturés. Imaginez une rue assez étroite, surchargée d’enseignes variées et de néons, chapeautée par un fouillis inextricable de fils électriques, au son des musiques, plus ou moins fortes émises par les centaines de bars (sans oublier le doux bruit des retransmissions de match), le tout dans des effluves de viande grillée. Ajoutez-y, et c’est fréquent, un show de boxe thaï où la violence bien réelle des coups semble mise en scène, vous voilà projeté à Pattaya.Pour manger, vous trouverez de tout sur la Walking Street, y compris un McDonald’s. Nous vous recommandons de vous tourner vers la sacro-sainte street food thaïlandaise pour savourer des wok de crevettes, des classiques pad thaï et même, pourquoi pas, quelques insectes frits pour les estomacs aventureux. A moins que vous ne préfériez les luxueux restaurants internationaux pour déguster un bon plateau de fruits de mer.Quel que soit vos choix culinaires, les options seront nombreuses, mais pensez à manger avant de commencer votre soirée alcoolisée qui ne se terminera pas avant le petit matin. Il va vous falloir des forces.

Les bars à go go girls

En choisissant Pattaya, vous ne pouvez pas ignorer que c’est la première destination mondiale d’un tourisme bien particulier, le tourisme sexuel.Tous ne viennent pas dans l’espoir de rencontrer des prostituées, mais tous y sont confrontés. A moins que vous ne choisissiez d’éviter consciencieusement le centre-ville de Pattaya, et son artère principale, la Walking Street.Mais personne ne le fait. Le soir venu un impressionnant flot de fêtards se répand sur la rue et dans les “soi” (ruelles) alentours, le quartier n’est pas immense mais il faut du temps, de préférence plusieurs nuits, pour le découvrir.Les “bars à filles” sont la première attraction locale, ils sont nombreux et offrent tous à peu près les mêmes prestations. Côté rue, dans une ambiance de néons, une brochette de jolies filles court vêtues vantent les mérites des danses lascives de leurs consoeurs qui se contorsionnent sur scène à l’intérieur du bar. Elles appâtent le chaland qui entre, juste pour comprendre de quoi est faite l’atmosphère si particulière de Pattaya.Cette “rue de la débauche” compte une cinquantaine de go go bars où vous pourrez soit profiter d’un verre et d’une bonne partie de rigolade avec vos potes en regardant danser les filles, soit rencontrer une des “filles” qui boira un verre avec vous, à vos frais et moyennant un supplément “lady drink”, avant d’engager éventuellement une autre relation plus intime.Rien ne vous oblige à consommer évidemment et les jeunes filles qui accostent les touristes n’insistent pas si on le leur répond pas. Les meilleurs go go bars de Pattaya, tous logés sur la Walking Street, sont le Baccara, le Peppermint et l’Airport Club. Tous sont conçus autour de thématiques, mais le but non dissimulé reste le commerce des charmes de ces dames. Petite précision, nous n’avons pas cité les go go bars les plus trashs, vous aurez tout le loisir de les découvrir au fil de vos explorations si c’est ce que vous venez chercher. 

Les nightclubs

Si vous n’êtes pas intéressé par les jeunes thaïlandaises sexy, mais payantes, vous aurez toujours la possibilité d’aller danser comme des dingues dans les boîtes de nuit les plus réputées du quartier. Première chose à savoir, l’entrée en discothèque est systématiquement gratuite à Pattaya, vous ne payez que les consommations.Suivez notre conseil et n’y allez pas avant minuit sous peine de vous y ennuyer mortellement, à moins de décider de mettre l’ambiance vous même avec vos amis.Notre toute première recommandation pour débuter avec les clubs de Pattaya c’est l’Ibar et son corollaire l’Insomnia. L’établissement est scindé en deux. L’Ibar occupe le rez de chaussée dans une ambiance cool, au son des sets de DJ thaïlandais qui passent du hip hop et de l'électro jusqu’à 8 heures du matin. Vous profiterez aussi bien de la terrasse que des tables de billard en attendant 23h, heure d’ouverture de l’Insomnia, la discothèque qui est à l’étage. Vous y accéderez par un tunnel tout de vert illuminé, et vous parviendrez au paradis des clubbers dans cet espace tout en longueur où les meilleurs DJ britanniques viennent se produire. Comme l’Ibar, le club ferme à 8h du matin, il est donc possible de descendre chiller en terrasse pour voir le jour se lever sur Pattaya après une soirée de danse.Le Pier est une boite de nuit récente qui propose le plus beau show laser de Pattaya et les filles qui s’enroulent autour des barres de pole-dance ne font qu’ajouter à l’atmosphère. Si vous avez besoin d’espace pour vous éclater, prenez la direction du Marine Disco, de loin le plus grand dancefloor de Walking Street, une véritable institution qui a le bon goût de pratiquer des tarifs très bas.Ce ne sont que quelques propositions, à vous de créer la parfaite soirée sur la Walking Street pour garder les meilleurs souvenirs de Pattaya.   

Ces articles pourraient également vous intéresser

Jomtien à Pattaya 

Que faire à Pattaya 

Sanctuaire de la Vérité 

Beach road Pattaya

Laissez-vous inspirer !

Découvrez nos Apps
Rejoignez-nous

Réservation
0892 58 61 32
35cent/min+prix de l'appel Politique de confidentialité
Fermer
Besoin d'aide ?
Homepage Où partir en vacances On part où ce weekend Que faire Conseils voyageurs Que faire à Paris ce week-end lastminute.com

Walking Street de Pattaya

Lors de vos vacances à Pattaya, vous n’aurez qu’une envie : participer à la grande fête permanente des nuits de la “Ville du vice”. Tout au bout de la célèbre Beach Road, c’est le coeur chaud de la ville qui vous attend, sa Walking Street légendaire, épicentre du Quartier Rouge.Même si vous n’êtes pas consommateur, allez-y pour découvrir le tableau décadent offert par les bars qui rivalisent de filles toutes plus belles les unes que les autres. Sans oublier que le spectacle de cette rue vrombissante dès la tombée de la nuit est intense et frénétique, préparez-vous à ce monde dont vous ne savez rien avant d’y avoir mis les pieds.

La Walking Street pour boire et manger 

Toute l’animation de Pattaya est concentrée dans cette rue que l’on qualifie de Quartier Rouge. Sur plus de 500 mètres sont réunis une impressionnante quantité de bars, de restaurants, de “bars à filles”, une folle agitation règne ici.Pour bien commencer la soirée, nous vous recommandons de vous donner rendez-vous dans l’un des nombreux Beer Bars pour prendre le pouls de cette artère connue dans le monde entier.Car c’est bien de cela qu’il s’agit, faites connaissance avec cette ambiance survoltée et tous vos sens seront saturés. Imaginez une rue assez étroite, surchargée d’enseignes variées et de néons, chapeautée par un fouillis inextricable de fils électriques, au son des musiques, plus ou moins fortes émises par les centaines de bars (sans oublier le doux bruit des retransmissions de match), le tout dans des effluves de viande grillée. Ajoutez-y, et c’est fréquent, un show de boxe thaï où la violence bien réelle des coups semble mise en scène, vous voilà projeté à Pattaya.Pour manger, vous trouverez de tout sur la Walking Street, y compris un McDonald’s. Nous vous recommandons de vous tourner vers la sacro-sainte street food thaïlandaise pour savourer des wok de crevettes, des classiques pad thaï et même, pourquoi pas, quelques insectes frits pour les estomacs aventureux. A moins que vous ne préfériez les luxueux restaurants internationaux pour déguster un bon plateau de fruits de mer.Quel que soit vos choix culinaires, les options seront nombreuses, mais pensez à manger avant de commencer votre soirée alcoolisée qui ne se terminera pas avant le petit matin. Il va vous falloir des forces.

Les bars à go go girls

En choisissant Pattaya, vous ne pouvez pas ignorer que c’est la première destination mondiale d’un tourisme bien particulier, le tourisme sexuel.Tous ne viennent pas dans l’espoir de rencontrer des prostituées, mais tous y sont confrontés. A moins que vous ne choisissiez d’éviter consciencieusement le centre-ville de Pattaya, et son artère principale, la Walking Street.Mais personne ne le fait. Le soir venu un impressionnant flot de fêtards se répand sur la rue et dans les “soi” (ruelles) alentours, le quartier n’est pas immense mais il faut du temps, de préférence plusieurs nuits, pour le découvrir.Les “bars à filles” sont la première attraction locale, ils sont nombreux et offrent tous à peu près les mêmes prestations. Côté rue, dans une ambiance de néons, une brochette de jolies filles court vêtues vantent les mérites des danses lascives de leurs consoeurs qui se contorsionnent sur scène à l’intérieur du bar. Elles appâtent le chaland qui entre, juste pour comprendre de quoi est faite l’atmosphère si particulière de Pattaya.Cette “rue de la débauche” compte une cinquantaine de go go bars où vous pourrez soit profiter d’un verre et d’une bonne partie de rigolade avec vos potes en regardant danser les filles, soit rencontrer une des “filles” qui boira un verre avec vous, à vos frais et moyennant un supplément “lady drink”, avant d’engager éventuellement une autre relation plus intime.Rien ne vous oblige à consommer évidemment et les jeunes filles qui accostent les touristes n’insistent pas si on le leur répond pas. Les meilleurs go go bars de Pattaya, tous logés sur la Walking Street, sont le Baccara, le Peppermint et l’Airport Club. Tous sont conçus autour de thématiques, mais le but non dissimulé reste le commerce des charmes de ces dames. Petite précision, nous n’avons pas cité les go go bars les plus trashs, vous aurez tout le loisir de les découvrir au fil de vos explorations si c’est ce que vous venez chercher. 

Les nightclubs

Si vous n’êtes pas intéressé par les jeunes thaïlandaises sexy, mais payantes, vous aurez toujours la possibilité d’aller danser comme des dingues dans les boîtes de nuit les plus réputées du quartier. Première chose à savoir, l’entrée en discothèque est systématiquement gratuite à Pattaya, vous ne payez que les consommations.Suivez notre conseil et n’y allez pas avant minuit sous peine de vous y ennuyer mortellement, à moins de décider de mettre l’ambiance vous même avec vos amis.Notre toute première recommandation pour débuter avec les clubs de Pattaya c’est l’Ibar et son corollaire l’Insomnia. L’établissement est scindé en deux. L’Ibar occupe le rez de chaussée dans une ambiance cool, au son des sets de DJ thaïlandais qui passent du hip hop et de l'électro jusqu’à 8 heures du matin. Vous profiterez aussi bien de la terrasse que des tables de billard en attendant 23h, heure d’ouverture de l’Insomnia, la discothèque qui est à l’étage. Vous y accéderez par un tunnel tout de vert illuminé, et vous parviendrez au paradis des clubbers dans cet espace tout en longueur où les meilleurs DJ britanniques viennent se produire. Comme l’Ibar, le club ferme à 8h du matin, il est donc possible de descendre chiller en terrasse pour voir le jour se lever sur Pattaya après une soirée de danse.Le Pier est une boite de nuit récente qui propose le plus beau show laser de Pattaya et les filles qui s’enroulent autour des barres de pole-dance ne font qu’ajouter à l’atmosphère. Si vous avez besoin d’espace pour vous éclater, prenez la direction du Marine Disco, de loin le plus grand dancefloor de Walking Street, une véritable institution qui a le bon goût de pratiquer des tarifs très bas.Ce ne sont que quelques propositions, à vous de créer la parfaite soirée sur la Walking Street pour garder les meilleurs souvenirs de Pattaya.   

Ces articles pourraient également vous intéresser

Jomtien à Pattaya 

Que faire à Pattaya 

Sanctuaire de la Vérité 

Beach road Pattaya