Que faire a Koh Samui

Au bord de la mer 

Difficile de partir sur une île paradisiaque sans aimer les activités balnéaires, et on sait qu’elles seront nombreuses lors de vos vacances à Koh Samui. Vous aurez déjà fort à faire rien qu’en explorant l’île en tous sens, à la recherche de ses plus belles plages. Nombreux sont ceux qui vous vanteront les beautés de Chaweng et ses 7 km de plage de sable blanc, mais nous vous recommandons plutôt la plage moins fréquentée de Mae Nam, au nord de Samui. Si vous préférez les rochers, rendez-vous à la plage de Thong Takian, la “plage d’argent”.Bien sûr, vous pourrez profiter des plages les plus touristiques (et néanmoins magnifiques) pour pratiquer le jet ski, le ski nautique, le parachute ascensionnel, toutes ces activités exaltantes liées à l’été.A moins que ce ne soient les fonds marins et les coraux peuplés de petits poissons colorés qui vous attirent? Dans ce cas, pratiquez le snorkelling ou la plongée.S’il est une activité marine à ne pas manquer à Koh Samui, c’est l’excursion d’une journée dans le parc national d'Ang Thong, une étendue de 100 km² dans le golfe de Thaïlande qui regroupe 42 îles et îlots. Vous partirez en speedboat, ferez une halte sur l’une des îles inhabitées pour avoir une idée de la Thaïlande à l’état sauvage, continuerez en déjeunant sur la plage, puis en faisant une sortie snorkelling, et retour sur l’île pour en percer tous les secrets. Vous aurez même la possibilité, si vous en avez encore le courage, d’une descente en kayak. Certes, ce n’est pas une excursion follement originale, mais elle est réellement incontournable, le parc est une merveille locale. 

Dans les forêts tropicales de l’île 

A Koh Samui, il faut absolument louer un scooter, les transports publics sont largement insuffisants pour profiter de tout ce que l’île a à offrir. Pensez bien à réclamer un casque, les locaux n’en portent que rarement, le loueur n’y pensera peut-être pas.En roulant, vous trouverez au fil de votre route des lieux magnifiques, des petits chemins perdus dans la jungle que vous aurez envie d’emprunter, des cocoteraies splendides (c’est la première exportation de l’île), des cascades, sauvages ou au contraire très fréquentées.Car tout est là, selon que vous aurez choisi un parcours plus ou moins balisé, vous ne verrez pas les mêmes choses. Si la plupart des guides touristiques (et même des blogs de voyage) vous recommandent d’aller vous glisser sous la cascade de Na Muang Waterfall, c’est en fait un piège à touristes où tout est fait pour que vous fassiez une photo avec un pauvre éléphant qui n’a rien demandé. L’île regorge de beautés cachées qui ne demandent qu’à s’offrir au voyageur curieux qui quittera les sentiers battus, mais il existe certains passages “obligés” que nous vous recommandons. Grimper sur le plus haut point de l’île (à seulement 600 mètres de haut) vous permettra de contempler le paysage comme nulle part ailleurs. C’est pour admirer le coucher de soleil avec les lumières qui s’allument les unes après les autres que l’on vient au Jungle Route 360°.Tout en parcourant les chemins de l’île, vous croiserez pas moins de 25 temples, un nombre important au regard de la taille de l’île. Rien d’anormal, vous êtes en Thaïlande, l’un des pays au monde qui cumule le plus de temples au km².Bien sûr, le Bouddha Géant (12 mètres) doré à l’or fin ne manquera pas de capter votre attention, mais vous auriez tort de vous limiter à sa visite (qui est gratuite). A quelques dizaines de mètres seulement se trouve le Wat Plai Laem, cerné des douves de son étang rempli de poissons, il mérite largement votre visite. Tout autant que les 23 autres édifices religieux de Koh Samui. 

Où sortir à Koh Samui 

Mais Koh Samui a aussi un visage nocturne qui ne manque pas d’attraits. Le plus grand nombre prend, le soir venu, la direction de la plage de Chaweng qui, sur 7 longs et magnifiques kilomètres jusqu’à Lamai, égrenne ses bars et ses fêtes sur la plage. C’est l’incontournable destination privilégiée des fêtards qui retrouvent ici toute l’ambiance sulfureuse des nuits thaïlandaises, bars à go go dancers et boites gay où les fameux ladyboys offrent des spectacles époustouflants. On ne s’ennuie jamais à Chaweng, on peut faire la fête tard la nuit sans se ruiner, écouter des concerts, danser comme des fous ou se perdre dans une soirée mousse, tout est possible. Mais cette ambiance survoltée ne convient pas à tout le monde, et certains veulent faire la fête sans pour autant s’assommer avec les décibels.Les couples, les familles et les amis qui ont envie d’être tranquille se dirigeront plus volontiers vers Bophut, dans le fisherman’s village, qui est en fait le centre animé de la ville. Plusieurs restaurants cosy et des bars lounge vous offrent leurs tables avec vue sur la mer et leur coussins confortables pour siroter un cocktail les yeux dans les yeux. Bophut est la destination rêvée pour un voyage de noces en Thaïlande.Petites infos intéressantes sur les boîtes de nuit à Koh Samui, l’entrée est gratuite pour tous, seules les boissons sont payantes et les prix pratiqués ne sont pas excessifs, par contre elles ferment toutes à 2h du matin, à l’exception du Sound à Chaweng. Si les bars et les night clubs ne vous intéressent pas, vous ne pourrez néanmoins pas passer à côté des nombreux restaurants de Koh Samui en les ignorant.Vous trouverez aisément les coordonnées des restaurants les plus fréquentés par les touristes qui ont toujours besoin de retrouver les spécialités internationales qui leur sont familières. Et ce n’est pas condamnable en soi, vous ne ferez pas forcément une mauvaise affaire en mangeant Chez François, par exemple, où vous ferez un véritable repas gastronomique que vous n’auriez pas pu vous payer en France.Mais le véritable intérêt est, évidemment, de découvrir les spécialités locales. Bien sûr, dans cette île sous influence chinoise et indienne, les currys (très) épicés sont le plat de base, toujours en train de mijoter sur un coin de gazinière, mais les cartes des restaurants typiques sont bien plus complètes. Pourquoi ne pas essayer une soupe, les thaï en sont absolument friands… La tom kha kai, à base de poulet de lait de coco, paraît toute simple, mais les saveurs de la coriandre, du gingembre, de la citronnelle et du… piment, changent tout. Le kam pu thot, une recette de crabe frit, fait fureur sur les îles de Thaïlande. Enfin, le pad thaï, célèbre spécialité nationale a base de larges nouilles frites avec de la viande et des légumes, mettra tout le monde d’accord.Tout cela ne vous donnera qu’une envie : trouver au plus vite, tant que vous êtes sur place, un cours de cuisine thaï que vous puissiez reproduire toutes ces merveilles chez vous.

Ces autres articles pourraient vous intéresser

Vol + hôtel à Koh Samui

Hôtel pas cher à Koh Samui

Séjour de luxe à Koh Samui

Vol vers Koh Samui

Visiter Koh Samui

Menu
Mon lastminute.com Besoin d'aide ?
Réservation 01 76 54 73 82 Prix d’un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur Politique de confidentialité
Homepage Où partir en vacances On part où ce weekend Que faire Conseils voyageurs Que faire à Paris ce week-end lastminute.com

Que faire a Koh Samui

Au bord de la mer 

Difficile de partir sur une île paradisiaque sans aimer les activités balnéaires, et on sait qu’elles seront nombreuses lors de vos vacances à Koh Samui. Vous aurez déjà fort à faire rien qu’en explorant l’île en tous sens, à la recherche de ses plus belles plages. Nombreux sont ceux qui vous vanteront les beautés de Chaweng et ses 7 km de plage de sable blanc, mais nous vous recommandons plutôt la plage moins fréquentée de Mae Nam, au nord de Samui. Si vous préférez les rochers, rendez-vous à la plage de Thong Takian, la “plage d’argent”.Bien sûr, vous pourrez profiter des plages les plus touristiques (et néanmoins magnifiques) pour pratiquer le jet ski, le ski nautique, le parachute ascensionnel, toutes ces activités exaltantes liées à l’été.A moins que ce ne soient les fonds marins et les coraux peuplés de petits poissons colorés qui vous attirent? Dans ce cas, pratiquez le snorkelling ou la plongée.S’il est une activité marine à ne pas manquer à Koh Samui, c’est l’excursion d’une journée dans le parc national d'Ang Thong, une étendue de 100 km² dans le golfe de Thaïlande qui regroupe 42 îles et îlots. Vous partirez en speedboat, ferez une halte sur l’une des îles inhabitées pour avoir une idée de la Thaïlande à l’état sauvage, continuerez en déjeunant sur la plage, puis en faisant une sortie snorkelling, et retour sur l’île pour en percer tous les secrets. Vous aurez même la possibilité, si vous en avez encore le courage, d’une descente en kayak. Certes, ce n’est pas une excursion follement originale, mais elle est réellement incontournable, le parc est une merveille locale. 

Dans les forêts tropicales de l’île 

A Koh Samui, il faut absolument louer un scooter, les transports publics sont largement insuffisants pour profiter de tout ce que l’île a à offrir. Pensez bien à réclamer un casque, les locaux n’en portent que rarement, le loueur n’y pensera peut-être pas.En roulant, vous trouverez au fil de votre route des lieux magnifiques, des petits chemins perdus dans la jungle que vous aurez envie d’emprunter, des cocoteraies splendides (c’est la première exportation de l’île), des cascades, sauvages ou au contraire très fréquentées.Car tout est là, selon que vous aurez choisi un parcours plus ou moins balisé, vous ne verrez pas les mêmes choses. Si la plupart des guides touristiques (et même des blogs de voyage) vous recommandent d’aller vous glisser sous la cascade de Na Muang Waterfall, c’est en fait un piège à touristes où tout est fait pour que vous fassiez une photo avec un pauvre éléphant qui n’a rien demandé. L’île regorge de beautés cachées qui ne demandent qu’à s’offrir au voyageur curieux qui quittera les sentiers battus, mais il existe certains passages “obligés” que nous vous recommandons. Grimper sur le plus haut point de l’île (à seulement 600 mètres de haut) vous permettra de contempler le paysage comme nulle part ailleurs. C’est pour admirer le coucher de soleil avec les lumières qui s’allument les unes après les autres que l’on vient au Jungle Route 360°.Tout en parcourant les chemins de l’île, vous croiserez pas moins de 25 temples, un nombre important au regard de la taille de l’île. Rien d’anormal, vous êtes en Thaïlande, l’un des pays au monde qui cumule le plus de temples au km².Bien sûr, le Bouddha Géant (12 mètres) doré à l’or fin ne manquera pas de capter votre attention, mais vous auriez tort de vous limiter à sa visite (qui est gratuite). A quelques dizaines de mètres seulement se trouve le Wat Plai Laem, cerné des douves de son étang rempli de poissons, il mérite largement votre visite. Tout autant que les 23 autres édifices religieux de Koh Samui. 

Où sortir à Koh Samui 

Mais Koh Samui a aussi un visage nocturne qui ne manque pas d’attraits. Le plus grand nombre prend, le soir venu, la direction de la plage de Chaweng qui, sur 7 longs et magnifiques kilomètres jusqu’à Lamai, égrenne ses bars et ses fêtes sur la plage. C’est l’incontournable destination privilégiée des fêtards qui retrouvent ici toute l’ambiance sulfureuse des nuits thaïlandaises, bars à go go dancers et boites gay où les fameux ladyboys offrent des spectacles époustouflants. On ne s’ennuie jamais à Chaweng, on peut faire la fête tard la nuit sans se ruiner, écouter des concerts, danser comme des fous ou se perdre dans une soirée mousse, tout est possible. Mais cette ambiance survoltée ne convient pas à tout le monde, et certains veulent faire la fête sans pour autant s’assommer avec les décibels.Les couples, les familles et les amis qui ont envie d’être tranquille se dirigeront plus volontiers vers Bophut, dans le fisherman’s village, qui est en fait le centre animé de la ville. Plusieurs restaurants cosy et des bars lounge vous offrent leurs tables avec vue sur la mer et leur coussins confortables pour siroter un cocktail les yeux dans les yeux. Bophut est la destination rêvée pour un voyage de noces en Thaïlande.Petites infos intéressantes sur les boîtes de nuit à Koh Samui, l’entrée est gratuite pour tous, seules les boissons sont payantes et les prix pratiqués ne sont pas excessifs, par contre elles ferment toutes à 2h du matin, à l’exception du Sound à Chaweng. Si les bars et les night clubs ne vous intéressent pas, vous ne pourrez néanmoins pas passer à côté des nombreux restaurants de Koh Samui en les ignorant.Vous trouverez aisément les coordonnées des restaurants les plus fréquentés par les touristes qui ont toujours besoin de retrouver les spécialités internationales qui leur sont familières. Et ce n’est pas condamnable en soi, vous ne ferez pas forcément une mauvaise affaire en mangeant Chez François, par exemple, où vous ferez un véritable repas gastronomique que vous n’auriez pas pu vous payer en France.Mais le véritable intérêt est, évidemment, de découvrir les spécialités locales. Bien sûr, dans cette île sous influence chinoise et indienne, les currys (très) épicés sont le plat de base, toujours en train de mijoter sur un coin de gazinière, mais les cartes des restaurants typiques sont bien plus complètes. Pourquoi ne pas essayer une soupe, les thaï en sont absolument friands… La tom kha kai, à base de poulet de lait de coco, paraît toute simple, mais les saveurs de la coriandre, du gingembre, de la citronnelle et du… piment, changent tout. Le kam pu thot, une recette de crabe frit, fait fureur sur les îles de Thaïlande. Enfin, le pad thaï, célèbre spécialité nationale a base de larges nouilles frites avec de la viande et des légumes, mettra tout le monde d’accord.Tout cela ne vous donnera qu’une envie : trouver au plus vite, tant que vous êtes sur place, un cours de cuisine thaï que vous puissiez reproduire toutes ces merveilles chez vous.

Ces autres articles pourraient vous intéresser

Vol + hôtel à Koh Samui

Hôtel pas cher à Koh Samui

Séjour de luxe à Koh Samui

Vol vers Koh Samui

Visiter Koh Samui