Que faire à Paris le week end du 2 décembre

Que faire à Paris le week-end du 2 décembre 2017


1) Fêter Noël avec vos enfants pendant les Fééries d’Auteuil

2) Nager contre la montre en famille surveillés par le Père Noël

3) S’envoyer en l’air sur le toit de la Tour Montparnasse

4) Profiter d’un sauna gratuit au cœur de Paris

5) Commencer ses cadeaux de Noël au Paris Rendez-Vous

6) Admirer les bouleversantes photos d’Eugene Richards

7) Faire un réveillon en avance à la Bellevilloise

8) Se laisser raconter l’Himalaya comme si on y était en allant voir ADN

9) Retomber en enfance en voyant le Petit Prince au théâtre

10) Trouver enfin une cantine avec une formule à moins de 10€ au cœur de Paris

Que faire ce week-end à Paris ?

Ça y est, le mois de décembre est enfin là, les festivités de Noël sont lancées et très bien représentées dans les activités que nous vous proposons pour les enfants. Que vous soyez dans le 16ème ou dans le 10ème arrondissement, vos chers petits vont commencer à rêver de la nuit du 24 décembre.

Les Fééries d’Auteuil, c’est chaque année un magnifique élan caritatif et un esprit de Noël inaltérable, les enfants en ressortiront émerveillés, à moins qu’ils ne préfèrent sauter plus haut que les nuages sur les trampolines installés sur la Tour Montparnasse.

Grand froid oblige, Paris se met au sauna qui se décline pour vous aux Grands Voisins ce week-end de façon tout à fait gratuite, tout comme le Concept Store de l’Hôtel de Ville dont l’entrée est libre et où vous pourrez commencer vos achats de Noël en prenant la capitale pour thème.

Les expositions vous parleront de musiques asiatiques, de la misère aux Etats-Unis rendue dans des photos extraordinairement émouvantes, ou encore des nombreux lieux Saints partagés par les grandes religions monothéistes.

Les spectacles seront exotiques et intelligents, comme celui qui va vous raconter les voyages de l’exploratrice française Alexandra David-Neel (ADN) et enfin ne manquez par la grande soirée de Noël organisée en avance par la Bellevilloise.

Le week-end 2 Décembre pour les enfants

Pour bien commencer ce week-end, baignez dans l’univers enchanté des Fééries d’Auteuil.

Du 2 au 10 décembre, c’est toute la famille au grand complet qui va se régaler dans ce bel endroit du 16ème arrondissement. Pour les grands, le marché de Noël établi dans d’authentiques chalets en bois propose des objets traditionnels artisanaux, tels que les santons de Provence et les décorations de sapin en bois et une brocante se tiendra qui permettra à tout un chacun de faire quelques bonnes affaires pour les premiers achats de Noël. Les plus jeunes vont adorer l’exposition de crèches originales et toutes plus émouvantes les unes que les autres, mais surtout des animations et des spectacles vraiment géniaux. Ils trouveront un manège à l’ancienne, pourront faire des tours de poney, écouter une super fanfare ou assister à la pièce « Le fabuleux voyage de Robin » samedi et dimanche à 15 heures et à 16.30 heures. Une activité de Noël solidaire, quoi de mieux pour débuter la période des fêtes ?

Et pourquoi ne pas choisir une façon de célébrer Noël plus originale et carrément sportive ? La piscine Château-Landon dans le 10ème arrondissement organise une journée nommée « La course du Père Noël ». Le matin à partir de 8.30 heures vous vous initierez au kayak et à la plongée sous-marine avant que la compétition ne s’ouvre à 14 heures. Les 6-15 ans débuteront la course à 14.30 heures tandis que les adultes passeront à 15.30 heures. Les gagnants auront droit à des médailles pour les adultes et des diplômes pour les enfants. En bref, un défi sportif entièrement réalisé sous l’œil bienveillant du Père Noël qui vous accompagnera toute la journée. Les enfants auront préparé chez eux de beaux dessins qu’ils mettront en compétition devant un jury présidé par AGATHON, l’artiste qui a réalisé les fresques de la piscine en 2015.

Une dernière animation va faire l’évènement ce week-end à Paris, à partir de samedi, des trampolines vont être installés sur le point le plus élevé de la capitale. Non ce n’est pas au pied du Sacré-Cœur, non ce n’est pas au premier étage de la Tour Eiffel, c’est bel et bien sur le plus beau et le haut des roof tops parisiens, en d’autres mots le toit de la Tour Montparnasse. Jusqu’au 7 janvier, les samedis et dimanches de 14 heures à 18 heures venez bondir à 200 mètres d’altitude avec la plus belle vue possible sur Paris et ses alentours. De quoi enchanter les enfants (les moins de 4 ans ne paieront pas l’accès à l’observatoire panoramique) mais aussi leurs parents qui vont pouvoir se défouler et tenter d’accrocher les nuages en sautant toujours plus haut.

Que faire de gratuit pendant le weekend du 2 et 3 Décembre

Et si on imaginait qu’on était dans le grand Nord, au pays des lacs gelés, de la toundra, des rennes et des cabanes de sauna ? Toujours dans l’esprit de Noël qui gagne la capitale en ce début de décembre, rendez-vous du 1er au 3 décembre aux Grands Voisins qui vous proposent un week-end « Choc Thermique ». Au programme des bains de vapeur, évidemment c’est la base, mais aussi des concerts, des sets de DJ, les installations et surprises du collectif A+1, et la découverte du banya, le sauna russe tout à fait méconnu en France. Si vous ajoutez à cela des dégustations de soupes réconfortantes en ces temps de froid qui pique, de succulents camemberts rôtis et l’accès entièrement gratuit de ces festivités, on peut dire que c’est le bon plan du week-end. Si vous souhaitez connaitre d'autres activités gratuites à faire à Paris, n'hésitez pas à consulter notre article "Que faire à Paris de gratuit" ?

Autre manifestation gratuite qui reste dans le thème des fêtes de fin d’année, le Paris Rendez-Vous, le concept store de l’Hôtel de Ville se met aux couleurs de Noël. L’occasion pour vous de faire des cadeaux de Noël originaux, car la capitale a fait appel à tous ses jeunes talents pour illustrer Paris en 2017 de la façon la plus réaliste. Il n’y a évidemment pas que le shopping qui sera à même d’intéresser les petits et les grands, puisque de nombreux ateliers et animations sont prévues pour distraire toute la famille. En l’occurrence, cette année c’est en partenariat avec Kapla (le jeu de construction en planchettes de bois qui connait un succès mondial depuis 30 ans) que la boutique a pensé son exposition. Vous y verrez des scènes de contes traditionnels recréées en morceaux de bois, mais vos enfants pourront aussi participer, pour peu que vous les ayez inscrits à l’avance, à des ateliers de construction.

Dernière exposition gratuite accessible à tous, « Les nuits parisiennes – Du palais Royal au Palace » s’affiche dans les salles de l’Hôtel de Ville. En remontant le temps jusqu’à deux siècles en arrière, vous allez pouvoir vous faire une idée plus claire du comportement des parisiens la nuit. Toutes les couches sociales sont concernées, même si elles n’ont pas vraiment les mêmes habitudes festives, jusqu’à ce que la grande bourgeoisie s’empare des lieux symboliques des classes laborieuses. En 300 photos, tableaux, extraits de films et décors vous allez vous faire une idée plus nette des évolutions des comportements du noctambule parisien. La capitale est un centre artistique et culturel en Europe qui a attiré depuis le 18ème siècle une foule d’artistes, peintres, poètes, mais aussi courtisanes (de toutes les époques) et politiciens qui y ont joué le destin de la France entre deux coupes de champagne.

Les meilleures expos du week-end

La première exposition à Paris qu’il ne faudra pas manquer ce week-end se déroule au musée Guimet des Arts Asiatiques le samedi 2 de 19 heures à 23 heures. A l’occasion de la sortie de son tout dernier film, Bangkok Nites, où il raconte l’errance en musique d’un couple en voyage en Thaïlande, le réalisateur japonais Katsuya Tomita vous propose une installation originale. Toute la thématique de la soirée est concentrée autour des divers (et nombreux) styles de musiques asiatiques, du rap philippin ou japonais ou encore la pop thaïlandaise, voici une véritable invitation au voyage en Asie par un media que tout le monde comprend : la musique !

La Grande Arche de la Défense se met à l’heure du Photojournalisme et vous donne à voir les visages de la misère en Amérique saisis au vol par le photographe Eugene Richards. Depuis les années 70, ce fervent militant pour une société plus égalitaire aux USA capte les visages de ceux auprès de qui il est travailleur social, dans un premier temps. Vous retrouverez aussi bien les victimes de la ségrégation que les handicapés mentaux abusivement enfermés, les clochards au regard vide que les soldats traumatisés par la guerre. La violence, la drogue, la misère sont les obsessions de ce photographe arrivé au journalisme par esprit de révolte. Une exposition bouleversante et des visages que vous n’oublierez pas.

Autre exposition qui traite d’un sujet d’actualité plus que brulant, le Palais de la Porte Dorée ou Musée de l’Immigration ouvre une conversation autour des « Lieux saints partagés ». Les trois religions monothéistes « partagent » en effet nombre de lieux sacrés en Europe comme en Méditerranée. Les plus connus sont à Jérusalem, source de toutes les croyances, ville sainte entre toutes, mais vous verrez grâce à cette exposition parfaitement agencée que d’autres régions sont concernées. Jérusalem marque le début de l’exposition et au travers d’œuvres d’art, de photographies, de documentaires et d’archives vous gagnerez les rivages européens en passant par certaines îles méditerranéennes situées au confluent des civilisations, à l’instar de Malte. En cette période troublée par les conflits religieux et la haine, il est bon de se poser la question de la cohabitation des religions juives, chrétiennes et musulmanes.

Les plus beaux spectacles du week-end à Paris

Bon d’accord, ce n’est pas un spectacle mais c’est mieux, c’est une fête de Noël avant l’heure qui va se dérouler ce vendredi 1er décembre à la Bellevilloise. Le web magazine « mademoizelle.com » organise pour vous une méga teuf parce qu’on n’en peut déjà plus d’attendre que le Papa Noël descende dans la cheminée. Le nom de la soirée ? Christmas is coming ! A partir de 23 heures et jusqu’à 6 heures le lendemain matin, vous allez pouvoir profiter avant l’heure des décorations de Noël, chanter à tue-tête les tubes de Noël de toutes les époques pendant un karaoké géant et enfin danser toute la nuit sur les DJ sets de Petrouchka, Dorodu68 et Camembert rôti. Les costumes de rennes, de lutins et de Père Noêl seront les bienvenus et la salle sera jonchée de paquets cadeaux : Noêl is coming en vérité !

Tout autre thème pour la pièce ADN qui se joue actuellement au Théâtre du Gymnase dans le 10ème arrondissement. ADN, ce sont les initiales d’Alexandra David-Neel, célèbre exploratrice française de l’Himalaya qui a rapporté de ses voyages (où elle se déguisait en homme pour pouvoir circuler librement dans les années 30) une toute nouvelle approche du bouddhisme. Pour ce spectacle, Mariane Zahar, seule en scène nous propose non seulement un voyage dans des pays qui, à l’époque (pour le Tibet en tous cas) étaient interdits aux occidentaux, mais aussi une réflexion sur l’essence de cette spiritualité en relation avec les découvertes (contemporaines) de la physique quantique. Voilà un spectacle intelligent, sans jamais se prendre la tête, qui vous ouvre l’esprit sans rien vous imposer. Nous vous le recommandons chaudement.

Enfin, n’oublions pas les enfants dans la rubrique « spectacle », le théâtre Akteon dans le 11ème arrondissement de Paris leur donne une occasion de découvrir ou redécouvrir le fameux « Petit Prince » de Saint-Exupéry. Cette œuvre majeure de la littérature pour enfants est avant tout un livre de sagesse où petits et grands trouveront toujours une voie, une autre façon de regarder le monde. Au travers de l’histoire de ce « Petit Prince » tombé des étoiles, les enfants apprendront à s’ouvrir aux autres, à être plus tolérants, à moins juger et surtout à appréhender les séparations (si vous ne le savez pas, spoiler alert ! Le héros meurt à la fin) dans une optique lumineuse. Rien n’est jamais perdu, et on se retrouvera tous dans les étoiles.

Quelques restaurants pour ce week-end à Paris

Pour commencer la liste des restaurants à Paris que nous vous recommandons ce week-end, le restaurant Anahi au cœur du très chic 3ème arrondissement. Adresse bien connue des viandards en tous genres de la capitale, le Anahi mise sur l’excellence des produits, bœuf de Kobé ou wagya, et surtout (et c’est la touche originale) sur l’alimentation des animaux sacrifiés sur l’autel de notre gourmandise. Vous mangerez ainsi du bœuf nourri au grain pendant 270 jours, à moins que vous ne préfériez qu’il n’ait goûté qu’à l’herbe fraiche des prés. Que tout le monde se rassure, il y en a pour tous les goûts, vous pourrez aussi bien vous régaler d’un ceviche de loup ou déguster le meilleur guacamole de votre vie. Il est cependant impossible de le proposer aux végétariens. Côté tarifs, on respecte ceux du quartier, l’entrée est à partir de 15€ et les plats, s’ils démarrent à 27€ peuvent s’envoler jusqu’à 59€.

Si vous avez envie d’une plongée au cœur du Paris le plus pittoresque, celui des piliers de comptoirs qui refont le monde, celui des grandes gueules qui déclament des vérités universelles, quittez le centre-ville pour aller, par exemple, dans le 20ème arrondissement qui semble avoir été préservé des outrages du temps. Aux petits oignons, voici le nom de ce petit bijou où l’on déguste une cuisine traditionnelle en bonne compagnie et à des prix tous doux. Le plat seul est à 11,40€, la formule deux plats à 14,40€ et la formule complète à 17,40€. Il n’y a pas 36 propositions sur la carte, en entrée des œufs mayo réconfortants ou une terrine maison, en plat une poêlée de légumes pour les veggies et une bavette pour les carnivores, en dessert, une assiette de fromage ou un fromage blanc au coulis de fruit. A ces plats fixes s’ajoutent chaque jour deux propositions qui diffèrent, ce qui vous offre 4 propositions par service, ce qui est plutôt formidable.

Et une petite cantine du midi, ouverte tous les jours de la semaine, pour finir. En plein cœur du 18ème arrondissement populaire, le vrai, pas celui des ruelles chics de Montmartre, vous trouverez une adresse originale et vraiment pas chère, le Myrha. Le seul vrai rapport avec la cantine tient dans le concept du service au bar, sur un plateau que l’on débarrasse lorsqu’on a fini de manger, mais dans l’assiette c’est une toute autre histoire. La décoration hétéroclite et vintage ne fait qu’ajouter au charme de ce restaurant qui convainc déjà les porte-monnaie, la formule est à 9€ ! Si nous avons privilégié les amateurs de viande saignante pour le premier restaurant, ici la formule est bio et plutôt végétarienne, même si des œufs et du poulet peuvent se retrouver dans votre assiette, sublimés par les épices. Les ventres se remplissent de riz complet au butternut et potimaron ou de lentilles corail au curry et courgettes. A savoir : la formule comprend une entrée et un plat, ou un plat et un dessert et toutes les entrées et desserts sont entièrement végétaliens. Un spot sain, branché sans être bondé, la bonne adresse pour les parisiens curieux et soucieux de leur budget.

Menu
Mon lastminute.com Besoin d'aide ?
Réservation 01 76 54 73 82 Prix d’un appel local depuis un poste fixe, hors coût opérateur Politique de confidentialité
Homepage Où partir en vacances On part où ce weekend Que faire Conseils voyageurs Que faire à Paris ce week-end lastminute.com

Que faire à Paris le week end du 2 décembre

Que faire à Paris le week-end du 2 décembre 2017


1) Fêter Noël avec vos enfants pendant les Fééries d’Auteuil

2) Nager contre la montre en famille surveillés par le Père Noël

3) S’envoyer en l’air sur le toit de la Tour Montparnasse

4) Profiter d’un sauna gratuit au cœur de Paris

5) Commencer ses cadeaux de Noël au Paris Rendez-Vous

6) Admirer les bouleversantes photos d’Eugene Richards

7) Faire un réveillon en avance à la Bellevilloise

8) Se laisser raconter l’Himalaya comme si on y était en allant voir ADN

9) Retomber en enfance en voyant le Petit Prince au théâtre

10) Trouver enfin une cantine avec une formule à moins de 10€ au cœur de Paris

Que faire ce week-end à Paris ?

Ça y est, le mois de décembre est enfin là, les festivités de Noël sont lancées et très bien représentées dans les activités que nous vous proposons pour les enfants. Que vous soyez dans le 16ème ou dans le 10ème arrondissement, vos chers petits vont commencer à rêver de la nuit du 24 décembre.

Les Fééries d’Auteuil, c’est chaque année un magnifique élan caritatif et un esprit de Noël inaltérable, les enfants en ressortiront émerveillés, à moins qu’ils ne préfèrent sauter plus haut que les nuages sur les trampolines installés sur la Tour Montparnasse.

Grand froid oblige, Paris se met au sauna qui se décline pour vous aux Grands Voisins ce week-end de façon tout à fait gratuite, tout comme le Concept Store de l’Hôtel de Ville dont l’entrée est libre et où vous pourrez commencer vos achats de Noël en prenant la capitale pour thème.

Les expositions vous parleront de musiques asiatiques, de la misère aux Etats-Unis rendue dans des photos extraordinairement émouvantes, ou encore des nombreux lieux Saints partagés par les grandes religions monothéistes.

Les spectacles seront exotiques et intelligents, comme celui qui va vous raconter les voyages de l’exploratrice française Alexandra David-Neel (ADN) et enfin ne manquez par la grande soirée de Noël organisée en avance par la Bellevilloise.

Le week-end 2 Décembre pour les enfants

Pour bien commencer ce week-end, baignez dans l’univers enchanté des Fééries d’Auteuil.

Du 2 au 10 décembre, c’est toute la famille au grand complet qui va se régaler dans ce bel endroit du 16ème arrondissement. Pour les grands, le marché de Noël établi dans d’authentiques chalets en bois propose des objets traditionnels artisanaux, tels que les santons de Provence et les décorations de sapin en bois et une brocante se tiendra qui permettra à tout un chacun de faire quelques bonnes affaires pour les premiers achats de Noël. Les plus jeunes vont adorer l’exposition de crèches originales et toutes plus émouvantes les unes que les autres, mais surtout des animations et des spectacles vraiment géniaux. Ils trouveront un manège à l’ancienne, pourront faire des tours de poney, écouter une super fanfare ou assister à la pièce « Le fabuleux voyage de Robin » samedi et dimanche à 15 heures et à 16.30 heures. Une activité de Noël solidaire, quoi de mieux pour débuter la période des fêtes ?

Et pourquoi ne pas choisir une façon de célébrer Noël plus originale et carrément sportive ? La piscine Château-Landon dans le 10ème arrondissement organise une journée nommée « La course du Père Noël ». Le matin à partir de 8.30 heures vous vous initierez au kayak et à la plongée sous-marine avant que la compétition ne s’ouvre à 14 heures. Les 6-15 ans débuteront la course à 14.30 heures tandis que les adultes passeront à 15.30 heures. Les gagnants auront droit à des médailles pour les adultes et des diplômes pour les enfants. En bref, un défi sportif entièrement réalisé sous l’œil bienveillant du Père Noël qui vous accompagnera toute la journée. Les enfants auront préparé chez eux de beaux dessins qu’ils mettront en compétition devant un jury présidé par AGATHON, l’artiste qui a réalisé les fresques de la piscine en 2015.

Une dernière animation va faire l’évènement ce week-end à Paris, à partir de samedi, des trampolines vont être installés sur le point le plus élevé de la capitale. Non ce n’est pas au pied du Sacré-Cœur, non ce n’est pas au premier étage de la Tour Eiffel, c’est bel et bien sur le plus beau et le haut des roof tops parisiens, en d’autres mots le toit de la Tour Montparnasse. Jusqu’au 7 janvier, les samedis et dimanches de 14 heures à 18 heures venez bondir à 200 mètres d’altitude avec la plus belle vue possible sur Paris et ses alentours. De quoi enchanter les enfants (les moins de 4 ans ne paieront pas l’accès à l’observatoire panoramique) mais aussi leurs parents qui vont pouvoir se défouler et tenter d’accrocher les nuages en sautant toujours plus haut.

Que faire de gratuit pendant le weekend du 2 et 3 Décembre

Et si on imaginait qu’on était dans le grand Nord, au pays des lacs gelés, de la toundra, des rennes et des cabanes de sauna ? Toujours dans l’esprit de Noël qui gagne la capitale en ce début de décembre, rendez-vous du 1er au 3 décembre aux Grands Voisins qui vous proposent un week-end « Choc Thermique ». Au programme des bains de vapeur, évidemment c’est la base, mais aussi des concerts, des sets de DJ, les installations et surprises du collectif A+1, et la découverte du banya, le sauna russe tout à fait méconnu en France. Si vous ajoutez à cela des dégustations de soupes réconfortantes en ces temps de froid qui pique, de succulents camemberts rôtis et l’accès entièrement gratuit de ces festivités, on peut dire que c’est le bon plan du week-end. Si vous souhaitez connaitre d'autres activités gratuites à faire à Paris, n'hésitez pas à consulter notre article "Que faire à Paris de gratuit" ?

Autre manifestation gratuite qui reste dans le thème des fêtes de fin d’année, le Paris Rendez-Vous, le concept store de l’Hôtel de Ville se met aux couleurs de Noël. L’occasion pour vous de faire des cadeaux de Noël originaux, car la capitale a fait appel à tous ses jeunes talents pour illustrer Paris en 2017 de la façon la plus réaliste. Il n’y a évidemment pas que le shopping qui sera à même d’intéresser les petits et les grands, puisque de nombreux ateliers et animations sont prévues pour distraire toute la famille. En l’occurrence, cette année c’est en partenariat avec Kapla (le jeu de construction en planchettes de bois qui connait un succès mondial depuis 30 ans) que la boutique a pensé son exposition. Vous y verrez des scènes de contes traditionnels recréées en morceaux de bois, mais vos enfants pourront aussi participer, pour peu que vous les ayez inscrits à l’avance, à des ateliers de construction.

Dernière exposition gratuite accessible à tous, « Les nuits parisiennes – Du palais Royal au Palace » s’affiche dans les salles de l’Hôtel de Ville. En remontant le temps jusqu’à deux siècles en arrière, vous allez pouvoir vous faire une idée plus claire du comportement des parisiens la nuit. Toutes les couches sociales sont concernées, même si elles n’ont pas vraiment les mêmes habitudes festives, jusqu’à ce que la grande bourgeoisie s’empare des lieux symboliques des classes laborieuses. En 300 photos, tableaux, extraits de films et décors vous allez vous faire une idée plus nette des évolutions des comportements du noctambule parisien. La capitale est un centre artistique et culturel en Europe qui a attiré depuis le 18ème siècle une foule d’artistes, peintres, poètes, mais aussi courtisanes (de toutes les époques) et politiciens qui y ont joué le destin de la France entre deux coupes de champagne.

Les meilleures expos du week-end

La première exposition à Paris qu’il ne faudra pas manquer ce week-end se déroule au musée Guimet des Arts Asiatiques le samedi 2 de 19 heures à 23 heures. A l’occasion de la sortie de son tout dernier film, Bangkok Nites, où il raconte l’errance en musique d’un couple en voyage en Thaïlande, le réalisateur japonais Katsuya Tomita vous propose une installation originale. Toute la thématique de la soirée est concentrée autour des divers (et nombreux) styles de musiques asiatiques, du rap philippin ou japonais ou encore la pop thaïlandaise, voici une véritable invitation au voyage en Asie par un media que tout le monde comprend : la musique !

La Grande Arche de la Défense se met à l’heure du Photojournalisme et vous donne à voir les visages de la misère en Amérique saisis au vol par le photographe Eugene Richards. Depuis les années 70, ce fervent militant pour une société plus égalitaire aux USA capte les visages de ceux auprès de qui il est travailleur social, dans un premier temps. Vous retrouverez aussi bien les victimes de la ségrégation que les handicapés mentaux abusivement enfermés, les clochards au regard vide que les soldats traumatisés par la guerre. La violence, la drogue, la misère sont les obsessions de ce photographe arrivé au journalisme par esprit de révolte. Une exposition bouleversante et des visages que vous n’oublierez pas.

Autre exposition qui traite d’un sujet d’actualité plus que brulant, le Palais de la Porte Dorée ou Musée de l’Immigration ouvre une conversation autour des « Lieux saints partagés ». Les trois religions monothéistes « partagent » en effet nombre de lieux sacrés en Europe comme en Méditerranée. Les plus connus sont à Jérusalem, source de toutes les croyances, ville sainte entre toutes, mais vous verrez grâce à cette exposition parfaitement agencée que d’autres régions sont concernées. Jérusalem marque le début de l’exposition et au travers d’œuvres d’art, de photographies, de documentaires et d’archives vous gagnerez les rivages européens en passant par certaines îles méditerranéennes situées au confluent des civilisations, à l’instar de Malte. En cette période troublée par les conflits religieux et la haine, il est bon de se poser la question de la cohabitation des religions juives, chrétiennes et musulmanes.

Les plus beaux spectacles du week-end à Paris

Bon d’accord, ce n’est pas un spectacle mais c’est mieux, c’est une fête de Noël avant l’heure qui va se dérouler ce vendredi 1er décembre à la Bellevilloise. Le web magazine « mademoizelle.com » organise pour vous une méga teuf parce qu’on n’en peut déjà plus d’attendre que le Papa Noël descende dans la cheminée. Le nom de la soirée ? Christmas is coming ! A partir de 23 heures et jusqu’à 6 heures le lendemain matin, vous allez pouvoir profiter avant l’heure des décorations de Noël, chanter à tue-tête les tubes de Noël de toutes les époques pendant un karaoké géant et enfin danser toute la nuit sur les DJ sets de Petrouchka, Dorodu68 et Camembert rôti. Les costumes de rennes, de lutins et de Père Noêl seront les bienvenus et la salle sera jonchée de paquets cadeaux : Noêl is coming en vérité !

Tout autre thème pour la pièce ADN qui se joue actuellement au Théâtre du Gymnase dans le 10ème arrondissement. ADN, ce sont les initiales d’Alexandra David-Neel, célèbre exploratrice française de l’Himalaya qui a rapporté de ses voyages (où elle se déguisait en homme pour pouvoir circuler librement dans les années 30) une toute nouvelle approche du bouddhisme. Pour ce spectacle, Mariane Zahar, seule en scène nous propose non seulement un voyage dans des pays qui, à l’époque (pour le Tibet en tous cas) étaient interdits aux occidentaux, mais aussi une réflexion sur l’essence de cette spiritualité en relation avec les découvertes (contemporaines) de la physique quantique. Voilà un spectacle intelligent, sans jamais se prendre la tête, qui vous ouvre l’esprit sans rien vous imposer. Nous vous le recommandons chaudement.

Enfin, n’oublions pas les enfants dans la rubrique « spectacle », le théâtre Akteon dans le 11ème arrondissement de Paris leur donne une occasion de découvrir ou redécouvrir le fameux « Petit Prince » de Saint-Exupéry. Cette œuvre majeure de la littérature pour enfants est avant tout un livre de sagesse où petits et grands trouveront toujours une voie, une autre façon de regarder le monde. Au travers de l’histoire de ce « Petit Prince » tombé des étoiles, les enfants apprendront à s’ouvrir aux autres, à être plus tolérants, à moins juger et surtout à appréhender les séparations (si vous ne le savez pas, spoiler alert ! Le héros meurt à la fin) dans une optique lumineuse. Rien n’est jamais perdu, et on se retrouvera tous dans les étoiles.

Quelques restaurants pour ce week-end à Paris

Pour commencer la liste des restaurants à Paris que nous vous recommandons ce week-end, le restaurant Anahi au cœur du très chic 3ème arrondissement. Adresse bien connue des viandards en tous genres de la capitale, le Anahi mise sur l’excellence des produits, bœuf de Kobé ou wagya, et surtout (et c’est la touche originale) sur l’alimentation des animaux sacrifiés sur l’autel de notre gourmandise. Vous mangerez ainsi du bœuf nourri au grain pendant 270 jours, à moins que vous ne préfériez qu’il n’ait goûté qu’à l’herbe fraiche des prés. Que tout le monde se rassure, il y en a pour tous les goûts, vous pourrez aussi bien vous régaler d’un ceviche de loup ou déguster le meilleur guacamole de votre vie. Il est cependant impossible de le proposer aux végétariens. Côté tarifs, on respecte ceux du quartier, l’entrée est à partir de 15€ et les plats, s’ils démarrent à 27€ peuvent s’envoler jusqu’à 59€.

Si vous avez envie d’une plongée au cœur du Paris le plus pittoresque, celui des piliers de comptoirs qui refont le monde, celui des grandes gueules qui déclament des vérités universelles, quittez le centre-ville pour aller, par exemple, dans le 20ème arrondissement qui semble avoir été préservé des outrages du temps. Aux petits oignons, voici le nom de ce petit bijou où l’on déguste une cuisine traditionnelle en bonne compagnie et à des prix tous doux. Le plat seul est à 11,40€, la formule deux plats à 14,40€ et la formule complète à 17,40€. Il n’y a pas 36 propositions sur la carte, en entrée des œufs mayo réconfortants ou une terrine maison, en plat une poêlée de légumes pour les veggies et une bavette pour les carnivores, en dessert, une assiette de fromage ou un fromage blanc au coulis de fruit. A ces plats fixes s’ajoutent chaque jour deux propositions qui diffèrent, ce qui vous offre 4 propositions par service, ce qui est plutôt formidable.

Et une petite cantine du midi, ouverte tous les jours de la semaine, pour finir. En plein cœur du 18ème arrondissement populaire, le vrai, pas celui des ruelles chics de Montmartre, vous trouverez une adresse originale et vraiment pas chère, le Myrha. Le seul vrai rapport avec la cantine tient dans le concept du service au bar, sur un plateau que l’on débarrasse lorsqu’on a fini de manger, mais dans l’assiette c’est une toute autre histoire. La décoration hétéroclite et vintage ne fait qu’ajouter au charme de ce restaurant qui convainc déjà les porte-monnaie, la formule est à 9€ ! Si nous avons privilégié les amateurs de viande saignante pour le premier restaurant, ici la formule est bio et plutôt végétarienne, même si des œufs et du poulet peuvent se retrouver dans votre assiette, sublimés par les épices. Les ventres se remplissent de riz complet au butternut et potimaron ou de lentilles corail au curry et courgettes. A savoir : la formule comprend une entrée et un plat, ou un plat et un dessert et toutes les entrées et desserts sont entièrement végétaliens. Un spot sain, branché sans être bondé, la bonne adresse pour les parisiens curieux et soucieux de leur budget.