Voyager avec votre animal de compagnie : tous nos conseils

Votre animal de compagnie est un véritable membre de votre famille ? Vous en avez assez de le laisser sous la garde du voisin et vous n’avez pas du tout envie de le dépayser en l’envoyant en pension ? Emmenez-le donc en vacances avec vous. Sachez néanmoins qu’il ne s’agit pas d’une aventure qui s’improvise. De nombreuses règles doivent être respectées. Voici quelques informations à connaître absolument avant de vous envoler vers la destination de vos rêves avec Médor, Minou ou Titi…

animaux-voyage

Visite chez le vétérinaire

Avant de partir en vacances avec votre animal de compagnie, la première chose à faire est de programmer une visite chez le vétérinaire. Vous en profiterez pour mettre à jour le carnet de vaccination de votre compagnon mais pas uniquement. Vous pourrez aussi demander au vétérinaire de prescrire des médicaments contre le mal de transport, quel que soit le moyen de transport envisagé. Notons, par ailleurs, que votre animal doit impérativement avoir une micropuce implantée sous la peau, pour faciliter son identification. Sa mise en place est assurée par le vétérinaire. Enfin, demandez à ce dernier d’établir un passeport européen pour votre animal de compagnie.

Les vaccins

Mis à part le vaccin contre la rage, voici quelques vaccins obligatoires suivant les destinations :

  • Vaccin contre la maladie de Carré et contre la leptospirose pour un voyage en Norvège ;
  • Vaccin contre la parvovirose, contre la maladie de Carré et contre l’hépatite de Rubarth pour un séjour en Australie ;
  • Vaccin contre la maladie de Carré, contre la leprospirose, contre l’hépatite de Rubarth, contre la parvovirose, contre la calicivirose, contre le typhuse et contre la rhinotrachéite pour la Nouvelle Calédonie.
animaux-vaccin

Votre animal de compagnie est-il le bienvenu ?

Vous devez ensuite vous renseigner si votre animal de compagnie est le bienvenu dans le pays où vous envisagez de séjourner. Renseignez-vous auprès du consulat ou de l’ambassade du pays de destination. Si votre animal peut entrer sur le territoire, informez-vous sur les formalités d’entrée. La plupart du temps, la vaccination est imposée. Il faudra notamment vacciner voire revacciner l’animal contre les principales maladies infectieuses. Dans certains cas, il peut également être question de quarantaine. Dans la même optique, n’oubliez pas le collier comportant les coordonnées des propriétaires, les vôtres.

Contraintes par rapport au moyen de transport

Voyage en avion Pour un voyage en avion, votre animal de compagnie pourra vous accompagner en cabine s’il pèse moins de quatre kilos. Il devra être transporté dans un sac ou dans une caisse et sa tête ne doit pas dépasser. Au-delà de ce poids (jusqu’à 75 kilos), il voyagera en soute dans une caisse spéciale que vous pourrez acheter auprès d’une compagnie aérienne (vous serez ainsi certain qu’elle répond aux normes en vigueur). Du côté d’Air France, le tarif dépend du poids de l’animal et oscille entre 33,50 euros et 175 euros.  Notons que la majorité des compagnies aériennes n’acceptent pas les chiens de défense et les chiens d’attaque comme le rottweiler ou le pitbull. Par contre, ils acceptent systématiquement les chiens d’assistance, sans limite de poids. Voyage en train Si vous voyagez avec la SNCF, sachez que le poids de votre petit monstre ne doit pas dépasser six kilos pour que celui-ci puisse voyager à vos côtés, dans un sac. Ce dernier doit avoir des dimensions maximum de 45 x 30 x 25 centimètres. Le prix du titre de transport est de 5,10 euros. Si votre animal de compagnie pèse plus de six kilos, il devra être tenu en laisse aux pieds de son maître et porter une muselière. Le prix de son voyage correspondant à la moitié d’un billet de deuxième classe. Voyage en bateau Les réglementations différant d’une compagnie à une autre, il convient de se renseigner avant de partir. Le bateau peut mettre un chenil à la disposition des propriétaires d’animaux de compagnie mais ce n’est pas toujours le cas. Certaines fois, les compagnies maritimes exigent que l’animal voyage dans la voiture de ses propriétaires. Dans ce cas, il ne faudra pas oublier d’entrouvrir légèrement les vitres pour que votre compagnon à quatre pattes puisse profiter d’un peu d’air frais.

animaux-bateau

Voyage en voiture Pour un voyage en voiture, vous devez installer un sac ou un panier où l’animal de compagnie s’installera durant toute la durée du voyage. Il ne faudra surtout pas qu’il en bouge, sécurité oblige : le conducteur pourrait perdre le contrôle de la voiture si l’animal de compagnie venait à sauter sur lui en pleine conduite. Prévoyez un arrêt toutes les heures ou toutes les deux heures. Tout le monde en profitera pour se dégourdir un peu.

animaux-voiture

Bon à savoir

Avant de partir, assurez-vous que le certificat de santé et le carnet de vaccination de votre animal de compagnie sont en votre possession. Sachez qu’il n’est pas possible de sortir de France (ni d’y entrer d’ailleurs) avec un animal âgé de moins de trois mois. Guide pratique : ces articles devraient vous intéresser

Laissez-vous inspirer !

Découvrez nos Apps
Rejoignez-nous

Réservation
0892 58 61 32
35cent/min+prix de l'appel Politique de confidentialité
Fermer
Besoin d'aide ?
Homepage Où partir en vacances On part où ce weekend Que faire Conseils voyageurs Que faire à Paris ce week-end lastminute.com

Voyager avec votre animal de compagnie : tous nos conseils

Votre animal de compagnie est un véritable membre de votre famille ? Vous en avez assez de le laisser sous la garde du voisin et vous n’avez pas du tout envie de le dépayser en l’envoyant en pension ? Emmenez-le donc en vacances avec vous. Sachez néanmoins qu’il ne s’agit pas d’une aventure qui s’improvise. De nombreuses règles doivent être respectées. Voici quelques informations à connaître absolument avant de vous envoler vers la destination de vos rêves avec Médor, Minou ou Titi…

animaux-voyage

Visite chez le vétérinaire

Avant de partir en vacances avec votre animal de compagnie, la première chose à faire est de programmer une visite chez le vétérinaire. Vous en profiterez pour mettre à jour le carnet de vaccination de votre compagnon mais pas uniquement. Vous pourrez aussi demander au vétérinaire de prescrire des médicaments contre le mal de transport, quel que soit le moyen de transport envisagé. Notons, par ailleurs, que votre animal doit impérativement avoir une micropuce implantée sous la peau, pour faciliter son identification. Sa mise en place est assurée par le vétérinaire. Enfin, demandez à ce dernier d’établir un passeport européen pour votre animal de compagnie.

Les vaccins

Mis à part le vaccin contre la rage, voici quelques vaccins obligatoires suivant les destinations :

  • Vaccin contre la maladie de Carré et contre la leptospirose pour un voyage en Norvège ;
  • Vaccin contre la parvovirose, contre la maladie de Carré et contre l’hépatite de Rubarth pour un séjour en Australie ;
  • Vaccin contre la maladie de Carré, contre la leprospirose, contre l’hépatite de Rubarth, contre la parvovirose, contre la calicivirose, contre le typhuse et contre la rhinotrachéite pour la Nouvelle Calédonie.
animaux-vaccin

Votre animal de compagnie est-il le bienvenu ?

Vous devez ensuite vous renseigner si votre animal de compagnie est le bienvenu dans le pays où vous envisagez de séjourner. Renseignez-vous auprès du consulat ou de l’ambassade du pays de destination. Si votre animal peut entrer sur le territoire, informez-vous sur les formalités d’entrée. La plupart du temps, la vaccination est imposée. Il faudra notamment vacciner voire revacciner l’animal contre les principales maladies infectieuses. Dans certains cas, il peut également être question de quarantaine. Dans la même optique, n’oubliez pas le collier comportant les coordonnées des propriétaires, les vôtres.

Contraintes par rapport au moyen de transport

Voyage en avion Pour un voyage en avion, votre animal de compagnie pourra vous accompagner en cabine s’il pèse moins de quatre kilos. Il devra être transporté dans un sac ou dans une caisse et sa tête ne doit pas dépasser. Au-delà de ce poids (jusqu’à 75 kilos), il voyagera en soute dans une caisse spéciale que vous pourrez acheter auprès d’une compagnie aérienne (vous serez ainsi certain qu’elle répond aux normes en vigueur). Du côté d’Air France, le tarif dépend du poids de l’animal et oscille entre 33,50 euros et 175 euros.  Notons que la majorité des compagnies aériennes n’acceptent pas les chiens de défense et les chiens d’attaque comme le rottweiler ou le pitbull. Par contre, ils acceptent systématiquement les chiens d’assistance, sans limite de poids. Voyage en train Si vous voyagez avec la SNCF, sachez que le poids de votre petit monstre ne doit pas dépasser six kilos pour que celui-ci puisse voyager à vos côtés, dans un sac. Ce dernier doit avoir des dimensions maximum de 45 x 30 x 25 centimètres. Le prix du titre de transport est de 5,10 euros. Si votre animal de compagnie pèse plus de six kilos, il devra être tenu en laisse aux pieds de son maître et porter une muselière. Le prix de son voyage correspondant à la moitié d’un billet de deuxième classe. Voyage en bateau Les réglementations différant d’une compagnie à une autre, il convient de se renseigner avant de partir. Le bateau peut mettre un chenil à la disposition des propriétaires d’animaux de compagnie mais ce n’est pas toujours le cas. Certaines fois, les compagnies maritimes exigent que l’animal voyage dans la voiture de ses propriétaires. Dans ce cas, il ne faudra pas oublier d’entrouvrir légèrement les vitres pour que votre compagnon à quatre pattes puisse profiter d’un peu d’air frais.

animaux-bateau

Voyage en voiture Pour un voyage en voiture, vous devez installer un sac ou un panier où l’animal de compagnie s’installera durant toute la durée du voyage. Il ne faudra surtout pas qu’il en bouge, sécurité oblige : le conducteur pourrait perdre le contrôle de la voiture si l’animal de compagnie venait à sauter sur lui en pleine conduite. Prévoyez un arrêt toutes les heures ou toutes les deux heures. Tout le monde en profitera pour se dégourdir un peu.

animaux-voiture

Bon à savoir

Avant de partir, assurez-vous que le certificat de santé et le carnet de vaccination de votre animal de compagnie sont en votre possession. Sachez qu’il n’est pas possible de sortir de France (ni d’y entrer d’ailleurs) avec un animal âgé de moins de trois mois. Guide pratique : ces articles devraient vous intéresser