Comment allons-nous voyager après le Covid-19 ?

Jade Perry
membre de l'équipe lastminute.com

Beaucoup d'entre nous sont pressés de recommencer à voyager, prêts à s'envoler vers une destination de rêve et oublier ces mois de confinement. Mais une question se pose : une fois que nous pourrons voyager de nouveau, qu'est-ce qui changera ? Quelles règles seront mises en place ? Découvrez ci-dessous les mesures prises par les acteurs du transport pour vous faire voyager en toute sécurité.

À quoi vous attendre quand vous prendrez l’avion dans l’après Covid-19

Priorité des compagnies aériennes, diverses mesures sont mises en place pour garantir la sécurité des passagers lors de la reprise des voyages de tourisme. Vous trouverez ci-dessous une sélection de celles auxquelles vous attendre lors de votre prochain voyage, de l’embarquement à l’arrivée.

Des tests Covid-19 seront effectués par certaines compagnies aériennes. Emirates a été la première compagnie aérienne à tester les passagers pour le Covid-19. Ses tests sanguins rapides affichent les résultats dans les 10 minutes qui suivent. D’autres compagnies comme Air France, Transavia ou Corsair prendront la température des passagers et pourront refuser l’embarquement à ceux présentant plus de 38 degrés. De quoi vous rassurer quant à la sécurité du vol que vous prenez. 

Nouveau processus d'embarquement. En plus de favoriser l’enregistrement en ligne et l'étiquetage autonome des bagages, il est prévu que les compagnies aériennes appliquent des règles de distanciation sociale lors de l'embarquement. Celui-ci pourra s’organiser par groupe réduit, les passagers étant notifiés par téléphone ou par le personnel de bord de leur tour d’embarquer selon leur numéro de siège. Il est notamment prévu de faire embarquer les passagers en commençant par l’arrière de l’appareil. Tout cela permettra de réduire la proximité, les croisements et les files d'attente.

Nettoyage accru, masques obligatoires, options de restauration limitées en vol, suppression des magazines de bord…  Voici à quoi vous attendre lors de votre prochain voyage.

Attestation de santé. Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire qui a été prolongé jusqu’au 10 juillet 2020, les passagers doivent être munis d’une attestation sur l’honneur déclarant qu’il ou elle ne présente aucun symptôme du Covid-19. Ce document n’est pas systématiquement demandé cependant les compagnies aériennes sont dans le droit de vous refuser l’embarquement si le personnel de bord vous le demande et vous refusez de le présenter. 

Les compagnies aériennes vont augmenter l’intensité des nettoyages avant et après les vols. La nouvelle réglementation leur impose de désinfecter les bornes d’enregistrement, les déposes bagages et les avions avant l'embarquement des passagers. Etihad, par exemple, suivra des procédures de nettoyage strictes pour désinfecter les avions et stériliser les ustensiles et les surfaces après chaque vol. De son côté, Corsair s’engage à nettoyer l’intérieur et l'extérieur des sanitaires toutes les 30 min. La compagnie remettra également des lingettes désinfectantes aux passagers et disposera des bouteilles de gel hydroalcoolique dans les cabines. Enfin, sachez que la plupart des avions de ligne sont équipés d'un système de filtration et renouvellement de l'air HEPA qui élimine plus de 99,8 % des microbes en suspension dans l'air, ce qui rend le voyage plus sûr et assure votre confort.

Les masques seront obligatoires. Air France, KLM et Lufthansa ont rendu les masques faciaux obligatoires pour les passagers et le personnel de vol. Ryanair a également déclaré qu'elle avait l'intention d'inclure cette mesure dans son plan. L’âge minimum du port obligatoire pour les enfants dépend des compagnies, pensez donc à vérifier cette information avant de voyager. Corsair place la limite à 6 ans, Transavia a 11 ans. Lors des vols long-courrier, un sac individuel sera remis pour y disposer vos masques usagés.

La disposition des passagers dans l’avion sera revue. Emirates, easyJet et Delta ont déclaré qu'ils garderont les sièges du milieu vides. Certaines compagnies aériennes pourraient également réduire le nombre total de personnes autorisées sur chaque vol afin de permettre une distanciation sociale suffisante. Dans le futur, il se pourrait même que la disposition des avions soit modifiée. La société italienne Aviointeriors, spécialisée dans la conception de sièges d’avion, a proposé ainsi un design dans lequel le siège du milieu est orienté vers l'arrière et comporte un bouclier en plastique de chaque côté le séparant des sièges voisins. Affaire à suivre !

La nourriture et les achats en vol peuvent être limités. Vous serez encouragé à apporter vos propres repas et boissons afin de réduire au minimum les contacts avec le personnel de bord. Certaines compagnies aériennes, comme Delta aux États-Unis, limitent déjà les possibilités de restauration à bord. Corsair a prévu de son côté de réduire les options de son open bar. Enfin, les ventes de produits duty free et autres seront temporairement suspendues par plusieurs compagnies, notamment Lufthansa.

Les magazines en vol seront retirés. Nouvelle décevante pour ceux qui aiment feuilleter les magazines de bord, mais excellente pour la sécurité de tous. Wizz Air, Air Canada et Lufthansa ont retiré les leurs des cabines afin de réduire la propagation des germes, et d’autres compagnies pourraient bien sûr suivre leur exemple. 

Isolement à l'arrivée. Si les frontières européennes s’ouvriront largement à partir du 15 juin 2020, certains pays continueront à limiter leur accès aux voyageurs en provenance de France, que ce soit totalement ou en imposant une quatorzaine à l’arrivée. Par exemple, tous les voyageurs aériens seront priés de s'isoler pendant 14 jours à leur entrée au Royaume-Uni, en Irlande ou en Autriche, tout comme ceux en provenance d’Île-de-France sur le territoire grec. Un test négatif au Covid-19 sera nécessaire pour entrer en République Tchèque. Au delà de l’Europe, les frontières restent fermées au tourisme jusqu’à nouvel ordre.

Les mesures de sécurité attendues dans les aéroports

Tout comme les compagnies aériennes, les aéroports s'engagent pour votre sécurité et votre santé. En plus de l’attendu masque obligatoire, voici quelques-unes des mesures qu'ils prendront pour limiter les effets du Covid-19.

Les aéroports imposeront la distanciation sociale dans la mesure du possible. Des marquages au sol, ainsi que sur un siège sur deux, sont présents dans les aéroports français afin d'inciter les passagers à garder leur distance aux points d'attente. Des parois en plexiglass ont été installées dans les comptoirs d’information, d'enregistrement et d’embarquement. Les lieux de culte, espaces fumeurs et nurseries sont temporairement fermés dans les aéroports de Paris. 

Du gel désinfectant pour les mains sera mis à la disposition des voyageurs. Les aéroports de l'Hexagone comme ceux de Paris, Marseille Provence et Lyon ont fait de l'augmentation du nombre de distributeurs de gel une priorité pour garantir votre sécurité. Ceux-ci s’activeront par proximité afin d’éviter les contacts.

Un système mis en oeuvre par des professionnels de santé. Une équipe du Service médical d'urgence opère dans les aéroports de Paris en partenariat avec le centre hospitalier d'Aulnay-sous-Bois-Villepinte, afin de contrôler la température des passagers à leur arrivée et effectuer une prise en charge des cas suspects.

Des procédures de nettoyage strictes. La plupart des aéroports français ont renforcé le nettoyage de leurs structures en engageant notamment du personnel supplémentaire. Les aéroports de Paris s’engagent à désinfecter les zones les plus difficiles d’accès par aspersion de virucide et nettoyer à la main les zones les plus touchées, comme les boutons d’ascenseur. Enfin, les bacs des contrôles de sûreté seront désinfectés après chaque usage.

Les aéroports rendront les départs et les arrivées aussi sûrs que possible grâce à des procédures de nettoyage strictes, des règlements de distanciation sociale et la présence d’équipes médicales spécialisées. Des postes de désinfection des mains, de désinfection des bagages et de contrôle sanitaire seront également disponibles dans certains aéroports.

L’usage unique sera privilégié. Lors des contrôles, les lingettes dédiées au processus de détection d’explosif seront à usage unique. Les agents changeront également de gants à chaque fouille de bagage cabine. 

Magasins Relay et boutiques. Si ces espaces sont fermés dans certains pays européens, ils sont bien ouverts ou commencent à rouvrir dans les aéroports de France. La distance de sécurité d’un mètre reste évidemment recommandée. 

À quoi vous attendre quand vous prendrez le train dans l’après Covid-19

La SNCF s’adapte au déconfinement. Voici quelques mesures que vous pourrez observer.

Services ferroviaires réduits. À mesure que le déconfinement se poursuit, les services de trains reprennent, mais pas aussi fréquemment qu'auparavant. La SNCF a déclaré que 60% ou moins des trains sont actuellement en service par rapport à la normale pré-Covid 19. Seulement 30% du service de TGV est ainsi assuré. Cela permet notamment de réguler l'affluence dans les gares les plus fréquentées. Le retour à la normale est envisagé pour la fin du mois de juin 2020.

Les masques sont indispensables. Comme pour les voyages en avion, le port du masque est obligatoire dans les gares et dans les trains. À noter, dans certains gares les agents en quai ont remplacé leur sifflet habituel par un sifflet électronique afin de pouvoir garder leur masque.

Les voyageurs en train verront une réduction des services, la mise à disposition de gel désinfectant dans les grandes gares et une réduction des contacts avec le personnel.

Nettoyage accru dans les trains et les gares. Toujours comme pour les aéroports et les compagnies aériennes, la SNCF fait de la désinfection des trains et gares, notamment des surfaces de contact, une priorité.

Mise à disposition de gel désinfectant. La SNCF s’assurera de mettre à disposition du gel hydroalcoolique pour les passagers dans les grandes gares. Du gel sera également mis en vente dans les magasins Relay. 

Distanciation sociale. Attendez-vous à devoir respecter des marquages au sol dans les zones d’affluence des gares. Les flux de circulation des passagers ont également été repensés pour éviter les croisements. 

Vous pourriez aussi aimer :

Trouvez votre voyage parfait

Laissez-vous inspirer !

Vous cherchez des idées de voyage et d'autres offres ? Inscrivez-vous ! En saisissant votre email, vous recevrez automatiquement des offres commerciales personnalisées, les nôtres et celles de nos partenaires. Pour plus d'informations et pour retirer votre consentement, consultez notre politique de confidentialité.

Découvrez nos Apps
Rejoignez-nous