Que faire à Paris ce week-end


Que faire à Paris le week-end du 16 décembre 2017


1) Regarder glisser les princesses Disney sur la glace

2) Glisser vous-même sur la glace avec vue panoramique sur Paris

3) Fêter les artilleurs aux Invalides pour la Sainte-Barbe

4) Faire vos achats dans les nombreux marchés de Noël

5) Revisiter l’histoire de l’art avec Miss Tic

6) Jouer avec les personnages de Star Wars

7) Au cours d’un voyage en Estonie en bord de Seine, faire un sauna dans un igloo

8) Admirer les plus belles robes de la Maison Dior

9) Faire un karaoké géant au Moulin Rouge

10) Manger le meilleur bo bun de la capitale

A la mi-décembre à Paris, c’est l’esprit de Noël qui envahit les rues et les manifestations. Difficile de détourner l’attention des enfants de leur fête préférée dans l’année. Il vous faudra donc leur donner du Noël au compte-goutte : un spectacle de Disney sur glace pour commencer, un tour dans les nombreux marchés de Noël ou tout simplement une balade dans la capitale pour faire le tour des vitrines des grands magasins, Noël est partout. Si vos chères têtes blondes n’aiment pas la nativité et son lot de cadeaux (ça nous étonnerait mais bon) vous pourrez fêter la Sainte-Barbe aux Invalides, un spectacle impressionnant et historique.

De nombreuses activités gratuites sont envisageables (nous venons d’en citer quelques-unes) mais les expositions de la très populaire Miss Tic ou de l’encore plus populaire Guerre des Etoiles avant la sortie du film sont indispensables et tellement drôles.

Côté expositions, vous pourrez voyager jusqu’en Estonie, admirer les robes de Dior ou essayer de comprendre pourquoi l’être humain persiste dans le racisme et l’intolérance.

Les amateurs de sorties auront le choix entre un karaoké géant, un bal en hommage à Cesaria Evora ou un spectacle de clown mondialement plébiscité.

Enfin, vous vous restaurerez d’un bon indien ou d’un bo bun pas cher dans le 14ème arrondissement, à moins que vous ne préfériez le thème mafia dans le 17ème . 

Si vous n’êtes pas parisien, pas de panique, réservez-vite un hôtel à Paris pour profiter des joies de la capitale.

Le week-end des enfants à Paris

Ce week-end s’achève au Zénith de Paris l’incontournable spectacle Disney sur Glace. Tout l’univers magique des héros préférés de vos enfants ne va pas manquer de les faire rêver. Ajouté au ballet magique des patineurs qui glissent tout en douceur sur la patinoire, les costumes impressionnants vont séduire à tous les coups les petits et les grands enfants. Vous retrouverez avec bonheur Ariel, la petite sirène, Timon et Pumba échappés du Roi Lion, vous volerez aux côtés de Peter Pan vers le Pays Imaginaire et vous participerez aux aventures de la Reine des Neiges. Emmenez-y vos enfants sans hésiter ils ne peuvent qu’adorer.

A partir du 15 décembre et jusqu’au 24 janvier, la Grande Arche de la Défense ouvre les portes de son toit panoramique pour créer une immense patinoire où cette fois, ce seront vous et vos enfants qui feront le spectacle. Vous avez de la chance, la patinoire est en accès libre une fois que vous avez payé l’accès au toit. Vous allez pouvoir vous griser de vitesse en famille en admirant une vue à 360° sur la capitale, épater la galerie avec vos pirouettes et vos doubles axels et même profiter des nocturnes qui vous permettront de glisser en admirant les lumières de la ville. Si vous ne disposez pas de patins à glace, vous pourrez en louer sur place pour la modique somme de 3€.

Ce dimanche de 14 heures à 17 heures, comme chaque année, a lieu aux Invalides la Fête de la Sainte-Barbe, c’est-à-dire la fête des artilleurs. Cette année, un hommage est rendu, à l’occasion du centenaire de l’entrée en guerre des troupes américaines, à la première guerre mondiale. C’est une quantité d’animations et de démonstrations qui attendent vos enfants, avec des chevaux, des voitures-canons, des jeeps et tout l’attirail de l’époque, il y aura même une cuisine roulante qui fera découvrir le mode de vie des soldats dans les tranchées. Une fois le spectacle achevé, les plus jeunes pourront poser toutes leurs questions aux figurants, participer à des visites guidées et tout savoir sur l’armée française. Pendant tout le week-end profitez de l’offre exceptionnelle de la Sainte-Barbe et visitez le musée des Invalides en achetant deux entrées pour le prix d’une.

Les marchés de Noël immanquables dans tout Paris

Les marchés et villages de Noël fleurissent dans la capitale au mois de décembre, et ils sont, en soi, une excellente sortie à faire en famille pour s’immerger dans l’esprit de Noël. Il y en a un peu partout dans Paris, vous n’aurez aucun mal à en dénicher un près de chez vous mais nous en avons sélectionné trois, dans nos lieux préférés. Par exemple, ce samedi 16 décembre, il vous faudra impérativement passer par le Forum de la Bellevilloise, entre midi et 22 heures pour son « Fabulous XMas Market » qui se distingue des autres marchés de Noël par la qualité et l’originalité des artistes qui sont exposants. Ici, on recycle, on invente, on crée une nouvelle vie pour les matériaux afin de permettre aux badauds de trouver LE cadeau unique qui fera d’eux une star au pied du sapin. Ajoutez à cela une bonne dose de pédagogie pour que les enfants comprennent bien, des stands de nourriture et des sets de DJ, vous aurez une belle journée en perspective.
Parallèlement, vous aurez accès au marché de Noël Retro Vintage qui se déroulera le même jour à la Bellevilloise, même adresse, autres cadeaux à acheter.

Toujours dans l’éternelle recherche de l’exotisme, pourquoi ne pas essayer la toute première édition d’un marché de Noël Afro-Caribéen qui se tiendra du 15 au 17 décembre dans un sublime showroom du 3ème arrondissement. Avec ses 35 stands, vous aurez largement le choix pour trouver un cadeau bien original, que ce soit un vêtement coloré, des produits de beauté des îles ou toute la gastronomie locale. De nombreux ateliers sont prévus pour initier toute la famille aux saveurs, aux sons et aux modes de vie des Antilles. Des exemples ? Un atelier pour savoir attacher un foulard, des stands gastronomiques pour déguster sur place ou emporter, des ateliers lectures et dédicaces pour les 5-12 ans, une expositions d’art, autant d’animations qui vous garantissent un week-end des plus complets.

Il y a des dizaines de marchés de Noël à Paris, tous valent le détour et tous sont gratuits, autant dire que c’est une excellente activité pas chère pour le week-end et pour toute la famille. Nous avons essayé de trouver le plus original, et nous avons réussi avec ce marché de Noël Psychédélique qui se tiendra samedi et dimanche de 13 à 19 heures. L’organisateur de l’évènement revient d’un long voyage en Amérique du Sud dont il a ramené mille et une merveilles d’inspiration vintage et psychédélique, vous aurez la possibilité de trouver des affiches d’époque, des lithographies, des livres et des disques rares, mais aussi des bijoux, tout ça à des prix très abordables. Tout sera sur le thème du psychédélisme, y compris les ateliers organisés et une présentation de films estampillés années 70. Attention, si le marché est gratuit, l’atelier du dimanche autour du thème du Mandala thérapeutique est payant (10€) et limité à 15 personnes, tous les âges sont les bienvenus, dès 7 ans.

Un week-end à Paris entièrement gratuit

Le premier évènement gratuit de ce week-end se tient à la Galerie Lelia Mordoch jusqu’au 3 janvier, c’est l’exposition « Muses et Hommes » de la célébrissime graffeuse Miss Tic dont les graffitis à double sens ornent de nombreux murs de la capitale (et la bougresse se déplace même en province pour laisser sa marque sur les murs des autres villes de France). Vous la connaissez forcément, elle qui, sous forme de pochoirs très reconnaissables, dispense ses idées féministes en dessins plantureux additionnés de phrases choc. Cette fois-ci elle s’attaque à l’histoire de l’Art, de la Renaissance au Fauvisme avec une exposition de photos de ses graffs reprenant les grands chefs d’œuvres de la peinture en donnant aux femmes une autre place que celle de grandes muettes, en les replaçant au centre de l’attention.
Une exposition politique qui n’en a pas l’air, ludique à coup sûr, emmenez-y vos enfants !

Les fans de Star Wars sauront où se rendre ce week-end, juste avant de pouvoir aller voir en salles l’épisode VIII de la célèbre saga de science-fiction « Les derniers Jedis ». La galerie Sakura, largement spécialisée dans le Pop Art, a convié une cinquantaine d’artistes pour son évènement « L’expo contre-Attaque II » qui explore la marque laissée dans l’imaginaire collectif par les héros du film, de Dark Vador à Luke Skywalker, en les représentant d’une façon décalée (et en les mixant à la marque Disney qui a récupéré la franchise). Vous pourrez par exemple admirer une Blanche-Neige tenant en lieu et place de la pomme empoisonnée une mini étoile de la mort, ou un stormtrooper arborant fièrement un tatouage de Mickey Mouse. Une centaine d’œuvres au total, inspirée de l’univers Star Wars. 

Pour finir avec les évènements gratuits, c’est carrément tout un festival qui s’offre à vous en plein cœur de Paris, le Festival 12X12 qui, sur 12 jours du 12ème mois de l’année propose moultes animations en divers lieux du 12ème arrondissement. Renseignez-vous vite sur le programme très complet des animations, il y aura beaucoup à faire. Une affaire rondement menée qui vous amènera souvent à l’ESC (Etablissement Culturel Solidaire), surtout ce week-end où vous découvrirez l’exposition de la plasticienne Moniq Robert autour des corps qui dansent. Ces silhouettes sont toutes inspirées du corps du Christ en croix, drapées uniquement de cache-sexes et donnent à voir toute la mystique chrétienne débarrassée du calvaire et de la culpabilité. Un soupçon de légèreté sur un sujet pourtant très lourd.

Les meilleures expos du week-end du 16 Décembre à Paris

Du 8 décembre au 21 janvier, la Cité de la Mode et du Design met l’Estonie à l’honneur au moment même du centième anniversaire de cet état baltique méconnu. Loov Kultur est le titre de l’évènement, et il vous donnera l’opportunité, dans un parcours réalisé en intérieur et en extérieur, de découvrir toutes les formes artistiques envisageables, cinéma, design, mode, street art… Les artistes représentés sont des estoniens qui racontent leur pays natal, mais aussi des créateurs français, séduits par l’atmosphère chaleureuse de cette contrée d’Europe du nord lointaine et pourtant si proche. En plus d’une magnifique expo et d’une popup store où vous trouverez de nombreux vêtements et objets déco estoniens, vous pourrez aussi profiter du luxe d’un sauna en forme d’igloo.

Voici une belle exposition à Paris qui correspond à un anniversaire : celui des 70 ans de la naissance de la maison Dior, dont il n’est pas nécessaire de préciser qu’elle est devenue en peu de temps la mesure étalon du talent des créateurs français. Le musée des Arts Décoratifs consacre son expo « Christian Dior, couturier du rêve » à ce créateur de génie qui a proposé de nouvelles silhouettes féminines, toujours sexy et élégantes, mais plus modernes et libérées. En quelques 300 robes haute-couture, l’exposition met en lumière le talent du créateur originel, mais aussi celui de ceux qui ont repris le flambeau, comme Yves Saint-Laurent ou John Galliano. Les robes sont accompagnées de centaines de documents, photos, lettres manuscrites, croquis qui viennent étayer la créativité folle de la haute-couture à la française.

Et pour finir, citons une exposition au thème brulant d’actualité, c’est « Nous et les autres – Des préjugés au racisme » qui se tient actuellement au musée de l’Homme. Le sujet est facile à comprendre : bien qu’on nous explique que le racisme c’est mal et qu’il n’y a qu’une seule espèce humaine, les mêmes êtres humains continuent d’exercer toutes formes de racisme et d’exclusions, partout et à tous les niveaux des sociétés humaines. Toutes les sciences « de l’homme » sont mises en branle pour tenter de comprendre pourquoi de tels comportements persistent. Les anthropologues ont dialogué avec des biologistes, des sociologues et des historiens pour essayer de démêler les fils de l’intolérance, en tant que réflexe de survie. Voilà un sujet qui colle parfaitement aux discours politiques ambiants.

Les plus beaux spectacles pendant le week-end du 16 et 17 Décembre 2018

Pour commencer avec les spectacles à ne pas manquer ce week-end, citons l’inévitable Slava’s SnowShow qui se déroule place d’Italie au théâtre le 13ème Art. C’est un spectacle de clown qui marque l’esprit, une référence dans l’univers du cirque. Autour du clown Assisyai, clochard céleste en combinaison jaune et charentaises rouges, les éléments se déchainent. En pleine tempête de neige ou de bulles de savon, au cœur d’un toile d’araignée surdimensionnée ou entouré de drôles de créatures vertes, le clown vedette et sa troupe vous content une histoire poétique et drôle, sans jamais prononcer un seul mot. Mime et poésie sont les deux maitres-mots de ce superbe spectacle.

Plus qu’un spectacle, une expérience jouissive et totalement immersive vous est proposée à la Machine du Moulin Rouge. Vous ne savez pas ce que c’est ? Une annexe du plus célèbre cabaret parisien qui a racheté la Locomotive, un club parisien au moins aussi légendaire que le Moulin qui a vu naitre le French Cancan. Ce week-end, les organisateurs vous ont préparé une soirée aux petits oignons, « Le grand karaoké de l’amour ». Si vous vous demandez ce que c’est, ce n’est peut-être pas fait pour vous. Par contre, si vous rêvez d’entonner joyeusement un refrain de Sardou en le faisant suivre d’un tube des Beatles, on peut penser que vous allez franchement vous éclater en chantant et dansant jusqu’à l’aube en compagnie d’un millier de personnes venues, comme vous, reprendre en chœur les mélodies qui ont marqué toutes les oreilles. Une soirée unique à ne surtout pas manquer.

Ce week-end, les vrais parisiens vont se ruer dans le 18ème arrondissement, à l’Olympic Café pour participer (et oui, on vous met encore à contribution) à l’Afro Bal donné en hommage à Cesaria Evora, décédée en 2011. Pour l’occasion, et dans le cadre du Festival Afro Latino, venez vibrer sur les rythmes de la Morna, un genre musical originaire du Cap-Vert qui chante l’exil et la nostalgie. De 19 à 21 heures et 30 minutes, vous assisterez à des concerts sagement assis, mais dès que les musiciens auront posé leurs instruments, vous pourrez vous adonner à la danse en rêvant de pays tropicaux où la chaleur n’est pas que dans les cœurs. Une belle soirée en perspective.

Les meilleurs restaurants pour ce week-end du 16 Décembre

Pour commencer notre sélection de restaurants à Paris pour cette semaine, nous avons sélectionné, une fois n’est pas coutume, un restaurant indien aux prix tous doux situé en plein 14ème arrondissement. Le nom du lieu est « Coriandre » si vous n’aimez pas cette herbe fortement parfumée, passez votre chemin, sinon, précipitez-vous au plus vite dans ce petit lieu cosy où l’on mange pour moins de 10€ pour une entrée et un plat (ou un plat et un lassi à la mangue, cette boisson au yaourt délicieuse et typique). Le week-end il vous faudra choisir à la carte, mais les prix ne grimperont que modérément. Vous pourrez déguster toutes les spécialités du sous-continent indien, des beignets de légumes, des dals de lentilles, des poulets tikka massala sans oublier les inévitables naans qui se doivent d’accompagner votre repas. Voilà une adresse qui va vite devenir votre cantine.

Amateurs d’ambiances cinématographiques, courrez-vite dans le 17ème arrondissement pour découvrir Le Clan des Jules. Dans une atmosphère vieillotte digne de la trilogie du Parrain de Coppola, vous dégusterez des spécialités inspirées des grands classiques italiens (qui dit mafia, dit lasagnes) mais aussi des spécialités américaines puisque c’est surtout grâce à sa branche américaine que la Cosa Nostra s’est fait connaitre dans le monde entier. Ici, vous mangerez en entrée des croquettes au comté ou des ailes de poulet mariné façon cajun, sans oublier la spectaculaire salade little COBB où les pousses d’épinard se mêlent aux saveurs de l’avocat, du bacon et d’un œuf poché avec ses croutons accompagnés d’une merveilleuse sauce au bleu. Et ce ne sont que des entrées. Côté plat, nous vous recommandons de goûter le poisson du jour que le chef réussit à tous les coups, mais les amateurs de viande dégusteront un tartare de bœuf charolais coupé au couteau, à moins qu’ils ne préfèrent redécouvrir la salade COBB en version big cette fois. Les prix ne sont pas excessivement bas, ce sont ceux de ce quartier très prisé de la capitale, comptez 12€ pour l’entrée et environ 17€ pour les plats. Le brunch du dimanche, lui, est à 24€.

Pour finir, une autre adresse qui cumule l’exotisme des saveurs et la modération des prix dans le 14ème arrondissement (qui est décidément une mine de bons plans), le Kim Ly vous fera découvrir les meilleurs bo bun de Paris sans dépasser les 12€. Le bo bun qu’est-ce que c’est ? Une spécialité vietnamienne, aussi connue et appréciée sur place que peut l’être le burger aux USA. Il s’agit d’une grande salade composée de crudités comme les carottes et les pousses de soja qui s’ajoutent à une base de vermicelles de riz. Le tout est accompagné de bœuf en sauce aux oignons, saupoudré de morceaux de cacahuètes croquants sur lequel trônent des morceaux de nems et diverses herbes fraiches comme la coriandre et la menthe. C’est un plat simple mais complet, les parisiens viennent de loin pour pouvoir faire la queue dans ce minuscule établissement où l’on prend souvent son bo bun à emporter.

Visiter Paris par arrondissement :