Que faire à Paris ce week-end

Que faire à Paris le week-end du 1er juillet 2017

Quel que soit le temps, canicule ou pluies d’orage, nous vous avons encore dégoté quelques activités sympas pour ce week-end à Paris. Pas moins de deux carnavals, l’un de sorcières, l’autre tropical, vont se dérouler et par chance, l’un est le samedi, l’autre le dimanche ! De nombreuses activités gratuites (ou presque si on considère le nombre d’activités du Jardin d’Acclimatation pour le prix dérisoire), quelques promenades bucoliques, et puis, encore et toujours des expos, des spectacles, des restaurants, le meilleur de la capitale. Si vous n’êtes pas parisien, réservez vite un hôtel à Paris pour ce week-end.

Le week-end des enfants

Samedi 1er juillet, direction le 19ème arrondissement pour participer au Carnaval des Sorcières qui se déroulera dans le parc de la Butte du Chapeau Rouge. Bienvenue au village des sorcières, ici de nombreuses animations seront proposées à toute la famille, spectacles, contes, atelier découverte des plantes ou sérigraphie, promenades en poney et surtout un grand bal des sorcières qui se déroulera de 15h30mn à 19h15mn. Pensez à tous venir déguisés pour que la fête soit totale…
Un petit plus non négligeable à signaler : le tout est entièrement gratuit, voilà une occasion à ne pas manquer.

Ce n’est pas la première fois ici que nous mentionnons le Jardin d’Acclimatation pour vos sorties du week-end en famille. Depuis début juin, le jardin s’est mis à l’heure d’été et offre aux parisiens accablés par la canicule un havre de verdure et de jeux d’eaux rafraichissants. Car c’est transformé en véritable plage que le fameux parc parisien vous attend pour la modique somme de 3,50€. Tandis que vous vous calerez confortablement dans un transat auprès de cabines de bain dignes de Deauville, vos enfants s’éclateront avec la pataugeoire, les effets brumisateurs, les arc-en-ciel de jets d’eau et autres canon à eau… Tout pour se rafraichir ! Notez que de nombreuses autres animations seront proposées à vos chères têtes blondes, comme grimper à bord d’un bateau géant, sauter sur des trampolines, faire des châteaux de sable ou encore se lancer, équipé d’un harnais sur le parcours acrobatique.

Encore un « jardin d’été » pour le bonheur des plus jeunes, celui du musée du Quai Branly qui est ouvert pour la période estivale sur le thème du Pacifique. Le dimanche de 15h à 17h, vous accompagnerez vos enfants à la découverte des tatouages polynésiens ou à la création de couronnes tressées. Renseignez-vous bien sur le programme, vous pourrez emmener vos touts petits écouter des contes de tous les pays le samedi de 15h à 17h, rencontrer des artistes ou encore vous faire bercer par la musique lors des célèbres « siestes électroniques ».

Un week-end à Paris entièrement gratuit

Bien sûr, Paris regorge de bons plans gratuits pour votre week-end, mais pourquoi ne pas commencer par de simples promenades, et avec cette chaleur restons dans le thème de l’eau. En effet, la capitale est dotée de 260 fontaines qui distribuent gratuitement du précieux liquide. Pourquoi ne pas imaginer un trajet pour découvrir les plus belles fontaines Wallace, ces monuments en fonte constitués de statues de femme qui ont fait la gloire de Paris ? Sachez, pour les plus curieux, qu’il existe même des fontaines d’eau gazeuse, tout à fait gratuites, par exemple au Jardin de Reuilly dans le 12ème arrondissement, au Siège d’Eau de Paris, à deux pas de la Bibliothèque François Mitterrand dans le 13ème ou encore au Jardin d’Eole dans le 18ème arrondissement. Rafraichissez-vous bien !

Nous parlons très souvent de la Cité des Sciences et de l’Industrie et du Parc de la Villette en général, parce que c’est une véritable mine de bons plans, d’expos, de concerts et de toutes les attractions dont on peut rêver pour un week-end à Paris. Dans la catégorie gratuite et pour toute la famille, voici l’Aquarium de la Cité des Sciences et de l’Industrie. Situé au 2ème sous-sol du bâtiment, ce sont plus de 200 espèces et mille représentants de la faune méditerranéennes, daurades, raies et rascasses entre autres… qui se donnent à voir pour le plus grand plaisir de toute la famille.

Rien de tel qu’une visite dans une galerie parisienne pour faire une cure d’art moderne absolument gratuite. Les talents de demain s’affichent dans les expositions à Paris, notamment celle de la Galerie Esther Woerdehoff pour une rétrospective de l’artiste Elene Usdin. Cette ancienne des « arts déco » construit depuis 15 ans une œuvre dont la délicatesse toute féminine n’échappe pas à une certaine ironie. L’expo du moment est un pont entre la photographie et les arts plastiques, puisque ce sont des portraits d’adolescents auxquels l’artiste a rajouté des effets de peinture en hommage au grands maitres anciens.

Les meilleures expos du week-end à Paris

Décidément, on vous gâte en bons plans cette semaine, puisque la visite que nous vous proposons maintenant est également totalement gratuite. Ce n’est certes pas un musée dont nous parlons, mais d’un nouveau lieu éphémère, si chers aux cœurs des parisiens, consacré au street art, qui a trouvé refuge entre les murs prestigieux de la Cité Universitaire Internationale dans le 14ème arrondissement. Rehab 2, l’expo en question a réuni plus d’une centaine d’artistes qui se sont relayés nuit et jour pour couvrir tous les murs du bâtiments d’œuvres saisissantes, loin de la simple signature du tag. La multiplication des outils et matériaux, bombes, feutres, peintures ou collages, donne à l’ensemble une redoutable cohérence qui, de pièce en pièce, d’étage en étage créé un univers totalement onirique.

Et maintenant, l’exposition évènement de cet été qui se tient à la Grande Halle de la Villette (et oui, encore la Villette mais comment y échapper ?), « Imagine Van Gogh ». Cette exposition du 21ème siècle ne présente pas les peintures du plus célèbre des peintres du 19ème siècle, mais des projections sur d’immenses toiles tendues de ses œuvres les plus célèbres, « La chambre de Vincent », « La nuit étoilée » ou encore (les plus connus) « Les tournesols ». Sur 2000m², venez donc vous immerger dans les toiles les plus légendaires du monde de l’art pour comprendre les jeux de lumière et la patte du génie.

Et si vous profitiez de la fraicheur d’un musée pour vous abriter de la canicule ? En ce moment, le Musée Guimet (musée des Arts Asiatiques) vous propose de découvrir une centaine d’estampes japonaises le naturalisme dans les arts nippons. Comment les artistes ont-ils dépeint les divers paysages de leur pays, en commençant par la très célèbre Vague d’Hokusai ? Les œuvres présentées datent pour certaines du 17ème siècle et vont jusqu’au milieu du 19ème siècle où l’Occident s’est entiché de cet art du Soleil Levant.

Quelques promenades pour le week-end

Vous croyez connaitre par cœur le Jardin du Luxembourg, qui est sans aucun doute le plus emblématique des parcs parisiens ? Et bien profitez de votre week-end à Paris pour vous faufiler loin de la grande pièce d’eau autour de laquelle les parisiens aiment à s’asseoir sur ses fameuses chaises. Allez plus loin, vers l’ouest du par cet vous tomberez en admiration (si ce n’est en amour) devant la Fontaine Médicis, l’un des endroits les plus romantiques de Paris, pourtant encore méconnu des touristes. Cette belle fontaine de style italien du 17ème siècle nichée tout au bout d’un bassin bordé d’une allée de platanes représente une scène de la mythologie grecque, les trois statues sensuelles de « Polyphème surprenant Galatée dans les bras d’Acis ». Les amoureux y viennent faire des vœux pour que leurs sentiments durent toujours.

Et si, pour vous rafraichir entre deux balades à Paris, vous dégustiez une bonne glace ? Alors bien sûr, vous croyez qu’on va vous vanter les mérites des glaces de la Maison Berthillon, mais non, on a trouvé plus original et dans un quartier très vivant, celui de Mouffetard. Dans cette rue si vivante et animée, se trouve un authentique glacier italien, de père en fils depuis trois générations, les « Gelati d’Alberto » qui nous propose ses glaces à l’italienne délicatement préparées à partir des ingrédients les plus frais chaque matin. Parmi les 36 parfums proposés, on trouve quelques excentricités comme Cannelle-Datte, After Eight ou Rose d’Orient. En cornet, les artisans vous offrent des glaces qui se dégustent pétale par pétale, délicatement.

Ce dimanche, voilà pour vous une belle balade en perspective, la 16ème édition du Carnaval Tropical de Paris sur la plus belle avenue du monde, les Champs-Elysées. Rendez-vous à 13 heures au Rond-Point des dits Champs-Elysées pour faire partie de la parade. Parez-vous de vos plus beaux atours et rejoignez ce très festif défilé qui, cette année a pour thème « Les olympiades de la Culture ». On attend plus de 2500 carnavaliers venus des DOM-TOM, mais aussi de Haïti, du Pérou ou de la Bolivie qui vont se mêler en un flot de plumes, de paillettes et de tenues multicolores au son des musiques tropicales. Chaque année, ce sont plus de 200000 spectateurs qui profitent de ce spectacle festif.

Les spectacles du week-end à Paris

Si vous avez des enfants ayant dépassé l’âge de 12 ans (au moins) vous pourrez les emmener voir une comédie complètement déjantée sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte, « Oh my God ! ». Le pitch dit tout : dans une petite ville de province, les secrets sont enfouis et Raymond se met en tête de tout mettre au grand jour. Seulement voilà, Raymond est une marionnette vissée au bras d’un ado, une marionnette qui prétend être rien moins que le Diable. Vous assisterez à une descente aux enfers complètement délirante où l’on parle crûment de sexualité, attention aux chastes oreilles.

Ce weekend au Studio Théâtre de la Comédie Française se tiendront les dernières représentations d’une pièce qui mérite largement d’être vue, « Comme une pierre qui… ». Le sujet est fort simple, il s’agit de la création de l’une des chansons les plus célèbres du monde, « Like a rolling stone » qui a porté Bob Dylan au panthéon des plus grands artistes. Les acteurs du Français (comme on nomme familièrement la Comédie Française quand on est un vrai parisien) s’animent sur scène pour redonner vie à ce moment clé de l’histoire de la musique contemporaine, la création d’un tube planétaire qui a porté Bob Dylan aux nues de la gloire.

Les meilleures restaurants pour ce week-end

La bistronomie est mise à toutes les sauces dans les restaurants à Paris et tout le monde s’en réclame. En réalité, peu de lieux peuvent se vanter d’être vraiment « bistronomiques ». Et bien nous vous en avons déniché un, dans le 10ème arrondissement à deux pas de la Gare de l’Est. Au Marrow (la moelle, en anglais) vous découvrirez les grands classiques de la gastronomie « de bistro » réinterprétés à la sauce gastronomique. L’os à moelle, justement, y est présenté accompagné d’herbes fraiches, le poulpe y est croustillant, la poitrine de porc grillée pendant 10 heures (!!), le blanc de seiche s’accompagne de pistaches et fenouil tandis que le filet mignon est cuit dans un bouillon de wasabi. Le tout à des tarifs plus qu’attractifs allant de 10€ à 15€ environ pour un plat.

Quittons la bistronomie pour la gastronomie, la vraie, la pure. Le restaurant Sauvage rue du Cherche-Midi (6ème arrondissement) vous fera découvrir de nouveaux horizons. Ici, dans une ambiance décontractée, entouré par les nombreuses bouteilles de vin qui décorent les murs, vous ne vous sentirez jamais déplacé. Vous mangerez du poisson mariné fondant accompagné de fleurs d’acacia et de baies de cassis, des palourdes à la nage ne manquant pas de caractère et des fraises ou des framboises accompagnent les viandes. Tout pour vous surprendre, même si l’addition est un peu salée.

Encore et toujours (c’est le thème cette semaine) une adresse aux spécialités bien françaises qui vient d’ouvrir ses portes aux Abbesses, nous parlons ici des « Fils à Maman Abbesses ». Comme son nom l’indique, la carte joue sur la nostalgie des plats de notre enfance. Ainsi on pourra déguster des coquillettes au jambon revisitées et nommées pour l’occasion « risotto de coquillettes au chorizo et son filet trop mignon en croute », avouez que ça a de la gueule. Mais vous pourrez aussi retomber en enfance devant des plats familiaux en cocotte, un os à moelle (encore !) ou de simples cordons bleus, mais attention, ici tout est fait maison avec des produits frais de saison. A ne pas manquer, le brunch qui, s’il s’avère régressif (nutella, Petit Lu, bananes et chantilly), est un véritable régal pour les amateurs, vous pourrez bien entendu compter sur du salé sous forme de clubs sandwiches, de burgers ou même de steak, selon votre appétit.

Visiter Paris par arrondissement :