Que faire à Paris mais gratuit

Si notre belle capitale tient haut sa place dans le rang des villes où la vie coûte cher, elle est aussi pleine de bons plans en tous genre qui vous permettront de passer vos week-ends, vos soirées et même vos vacances dans la Ville Lumière avec un budget de 0€, autrement dit gratuit.Qu'est-ce qui coûte cher à Paris? Les entrées des musées et expositions, les restaurants, les concerts et autres spectacles, enfin tout ce qui permet de se distraire...

Et si on pouvait faire tout ça sans un rond? Ce qui est sûr, c'est qu'on ne peut pas s'ennuyer dans une ville comme Paris. D'ailleurs, référez-vous à notre article "Que faire ce week-end à Paris" pour chercher des bonnes idées pour avoir toujours quelque chose à faire à Paris. 

Paris gratuit : les promenades cultes à pied ou en bus

Commençons par elles. Paris regorge d'itinéraires chargés d'histoire, d'émotions, de souvenirs indirects d'un patrimoine commun. Parmi les lieux qui doivent absolument être vus, citons la promenade des Tuileries, partant de la Concorde et zigzagant entre les allées du plus vieux jardin à la française de la capitale et les arcades de la rue de Rivoli.Les quais de Seine, leurs bouquinistes et leurs animaleries offrent une infinité de points de vue sur les principaux monuments parisiens (Orsay, Notre-Dame, Tour Eiffel), tout dépendra d'où vous partirez.

Montmartre reste également une valeur sûre, une fois que l'on a compris qu'il faut fuir l'abominable place du Tertre pour se perdre dans les ruelles escarpées de ce village dans la ville et trouver ici où là un vrai bistrot de quartier.S'il est effectivement très touristique, le cimetière du Père Lachaise n'en demeure pas moins un havre de paix et un lieu mythique de la capitale. On ne saurait citer en quelques lignes les infinies possibilités de promenades dans Paris, mais c'est entièrement gratuit, si vous avez de bonnes jambes, vous savez ce qu'il vous reste à faire.A vous de choisir des thématiques selon vos goûts. Irez-vous sur les traces des films dont la capitale a été le décor (des Enfants du Paradis à Amélie Poulain), préférerez-vous l'exotisme de Chinatown ou de Barbès ou vous laisserez-vous séduire par les balades orientées autour du street art?

Les moins courageux d'entre vous, ou ceux qui tout simplement voudront couvrir plus de territoire iront fouiner du côté des trajets de certains bus qui pour le prix modique d'un ticket de métro va vous faire découvrir les plus belles splendeurs de la ville. Citons par exemple le 27 qui part de Saint-Lazare, vous laisse largement admirer l'Opéra Garnier et le Café de la Paix, remonte jusqu'au Louvre qu'il traverse presqu'en même temps que la Seine pour arriver Rive Gauche en plein quartier Latin, remonter l'avenue Saint-Michel jusqu'au Jardin du Luxembourg pour enfin poursuivre jusqu'au fin fond du 13ème arrondissement en plein quartier chinois. Un beau parcours pour une après-midi de découverte!Inutile de préciser que les quelques 500 hectares d'espaces verts intra-muros de la capitale vous permettront de vous adonner à de longues promenades bucoliques dans des écrins de verdure salutaires.

La culture sans un rond

Pour ce qui est des musées, la première chose à savoir c'est que l'entrée est libre tous les premiers dimanches du mois dans de nombreux établissement culturels de premier ordre, Louvre en tête suivi d'Orsay, du musée Picasso ou du Quai Branly. Uniquement des géants dont l'entrée coûte d'ordinaire une fortune.

La deuxième chose c'est que tous les musées de la Ville de Paris, ils sont au nombre de 14 sont entièrement gratuits pour ce qui est des collections permanentes. De cette façon, vous enrichirez votre culture au musée d'Art Moderne, au Petit Palais, au musée Cernuschi des arts asiatiques, au musée Bourdelle ou encore au ravissant petit musée de la Vie Romantique.Au niveau culturel, l'année est émaillée de dates majeures pour profiter gratuitement des multiples merveilles de cette capitale que le monde entier nous envie. Les deux principales sont les Journées du Patrimoine, qui ont lieu généralement sur un week-end de septembre et qui voient tous les monuments parisiens s'ouvrir à tous. Bien sûr, la plupart des touristes se précipitent dans les musées, mais beaucoup visitent les grands Palais de l'état que sont l'Elysée ou le Palais Bourbon, tandis que les plus curieux vont fureter dans les serres d'ordinaire inaccessibles du jardin des Plantes. Le deuxième événement qui met gratuitement la culture à disposition de tous est la Nuit Blanche organisée par la Mairie de Paris qui met l'art en scène dans toute la ville offrant la plus impressionnante collection d’œuvres d'art contemporain disposée sur les murs de notre si vieille capitale.

N'oublions pas de mentionner l'énorme apport des galeries d'art dans l'offre culturelle de Paris, elles sont innombrable, toutes en accès libre et offrent une infinité de supports, photos, peintures, collages, il y en aura pour tous les goûts.

Le sport gratuit à Paris

Vous croyez que vous êtes obligé de payer 600€ à l'année pour faire du sport à Paris ? Oubliez vos préjugés et pratiquez d'autres sports que ceux en salle pour profiter de tous les équipements que la ville a à offrir.Les deux sports les plus évidents sont le vélo et le jogging. Les deux se pratiquent un peu partout. Aux cyclistes débutants: rassurez-vous si vous avez peur des voitures, la ville est dotée de nombreuses pistes cyclables et de promenades dédiées – sur les quais de Loire par exemple ou encore en remontant la Coulée Verte du 12 arrondissement.

Pour les coureurs, la ville est à vous, tant sur les bords de Seine ou de canal que dans les nombreux parcs et espaces verts de la capitale. Les Buttes-Chaumont conviendront aux sportifs confirmés qui n'ont pas peur des côtes, tandis que le Jardin du Luxembourg est accessible à tous et tellement symbolique du chic parisien !Mais ne soyez pas frileux, plein d'autres sports sont praticables gratuitement.Pour les plus zen, des cours de Qi Gong sont proposés tous les samedis de 10 heures à 11.30 heures dans le parc de la Villette, tandis que les plus sportifs profiteront des cours de gym suédoise organisés régulièrement en divers endroits de la ville.

Les sports typiquement urbains que sont le roller et le skate sont aussi gratuit et des équipements sont prévus pour eux. Vous pourrez pratiquer la grande randonnée des rollers au cœur de la ville (choisissez votre jour en fonction de votre niveau) mais aussi découvrir l'incroyable EGP 18 (Espace de Glisse Parisien) où les fans de skate, de BMX, de rollers et même de trottinette trouveront tous les équipements indispensables à leur félicité, le tout entièrement gratuit et encadré par des professionnels.Nombreuses sont les activités gratuites mises à disposition du parisien courageux qui veut sortir de la torpeur du métro-boulot-dodo. Kung-Fu, Tai-Chi, salsa on peut apprendre quasiment tout apprendre gratuitement en étant à l’affût, il y a même un boot camp gratuit à Paris chaque dimanche ou encore la possibilité de séances de coaching à domicile.

Sans oublier que dans toutes les salles, quel que soit le sport envisagé, la première séance est toujours gratuite, vous savez ce qu'il vous reste à faire si vraiment vous n'avez pas d'argent.

Les lieux alternatifs

Ils sont nombreux, les parisiens en sont fans, certains sont soumis à la doxa des bobos, d'autres résistent encore et toujours. Il y a l'indéboulonnable 104, dans le 19 arrondissement qui se fait l'écho de la culture sous toutes ses formes aujourd'hui. Un lieu de dialogue, d'expositions, de forums. Si certaines manifestations sont payantes, la plupart des activités sont proposées gratuitement, des trocs sont régulièrement mis en place pour échanger vêtements et livres, et un samedi par mois le lieu se transforme en guinguette pour accueillir le Bal Pop, où l'on danse aussi bien sur un air de java que sur un tube de Rihanna, en famille comme entre amis et gratuitement.

Il y aussi le classique Point Ephémère où sont souvent proposés des concerts gratuits. Mais il y a surtout les incontournables, les musts du parisien aguerri à sa ville, les structures associatives qui sévissent notamment dans les fameuses « friches » allouées par la Ville à des collectifs d'artistes.Alors, nous vous prévenons à l'avance, les esprits chagrins diront « oui, mais ça n'est pas entièrement gratuit ! », nous vous arrêtons tout de suite, effectivement il faut généralement être membre de l'association représentant le lieu en question pour profiter gratuitement de ses aménagements et expositions, mais sachez que la plupart du temps, on laisse entrer tout le monde.Les écolos fréquenteront la Recyclerie, qui n'est pas gratuite mais presque. Dans cet étrange écosystème urbain, une mini ferme, un atelier de recyclage et une cantine (le café est à 1€) pour renouer avec un rythme plus lent, plus responsable aussi, on ne jette plus on fait réparer pour quelques euros notre vieille chaîne hi-fi par René qui est convaincu que l'on doit arrêter la surconsommation. Des prises de consciences politiques dans un cadre très cool, on en redemande.

Le 59 RIVOLI est sans aucun doute le squat d'artistes le plus réputé de la capitale. Vous viendrez gratuitement admirer les œuvres des 30 artistes en résidence et assister de temps en temps à des concerts et des rencontres intra-disciplinaires.Dans une veine musicale, on traversera le périphérique pour aller à Mains d'Oeuvres à Saint-Ouen pour assister à un concert de la nouvelle scène musicale parisienne ou à une expo. Attention, tout n'y est pas gratuit, mais si vous êtes attentifs de nombreuses manifestations vous seront proposées sans autre contrepartie que votre présence.Et de nombreux autres lieux associatifs permettent de profiter de la culture à Paris presque gratuitement.

Les bons plans gratuits à Paris

Si la ville fait partie des villes les plus chères du monde, c’est aussi une source de gratuités nombreuses. Elle offre au visiteur fauché toute une palette d’activités entièrement gratuites, souvent proposées par les très efficace Mairie de Paris.Vous pourrez par exemple, et sur inscription, assister en live à votre émission de télévision favorite, à vous de définir si c’est Le Grande Librairie ou Touche pas à mon Poste. Ça fonctionne aussi avec les émissions de radio.

La croisière est l’un des musts de Paris, qu’elle prenne place sur la Seine ou sur les canaux. A deux occasions vous pourrez effectuer une balade fluviale gratuite. L’une dans le centre avec les Vedettes de Paris : si c’est le jour de votre anniversaire, on vous offrira la promenade en bateau ainsi qu’une collation. L’autre est légèrement excentrée mais voguer reste un immense plaisir où que ce soit. Le centre commercial Le Millénaire à Aubervilliers a mis en place un service de navette reliant la station de métro Corentin Cariou au Millénaire en passant par le Canal Saint-Denis, c’est gratuit et c’est toujours sensationnel de glisser au fil de l’eau.Des cours sont également à disposition, entièrement gratuits. Par exemple, la Fédération Française de Cuisine s’est associée à la Mairie de Paris pour proposer des ateliers dans de nombreux marchés parisiens. Des chefs renommés vous vont expliquer comment accommoder les succulents produits que vous aurez auparavant trouvés sur les étals du marché. Inscrivez-vous à l’avance c’est très recherché.

Vous pourrez aussi vous faire coiffer en servant de modèles aux apprentis de Franck de Roche Academy, en prenant rendez-vous à l’avance et en vous préparant à changer totalement de look.Lors de vos promenades parisiennes sans un sou en poche, vous serez bien content de pouvoir vous désaltérer à l’une des 260 fontaines d’eau potables qui émaillent la capitale. Plus la peine de vous arrêter au café, puisqu’il y a même 6 fontaines d’eau pétillante disponibles sur votre trajet. Renseignez-vous.

Enfin, dans vos promenades entièrement gratuites, vous pourrez compter sur une halte à la Salle des Ventes de Drouot qui ouvre ses portes au public notamment les premiers samedis de chaque mois et le jeudi en nocturne. Dans ce vaste temple de l’art, vous vous promènerez de salle en salle en admirant les merveilles mises en avant. Bien sûr, vous n’aurez pas forcément les moyens d’acheter quelque chose, mais comme c’est original d’assister à une vraie vente aux enchères, comme dans les films.

Manger gratuitement à Paris

Paris gratuit ? Puisqu’on vous dit que c’est possible. Même pour manger. Non, on ne vous parle pas d’aller essayer les Restos du Cœur, mais de vous rendre dans divers lieux devenus culte où, si vous commandez à boire, on vous apportera à manger gratuitement.Au départ, cette tradition du repas offert contre une boisson était réservée aux couscous du vendredi, avec des lieux mythiques comme la Choppe de Château-Rouge dans le 18 arrondissement, ou le Hoggar Café, toujours dans le 18 mais vers la plus chic rue Custine. Avec la mode de « l’aperitivo » à la milanaise, de nouvelles propositions ont vu le jour. Le principe est simple, vous commandez un cocktail (normalement il faut qu’il soit italien, comme le fameux Spritz) et vous profitez de délicieuses bouchées apéritives. On pourrait aussi appeler ça des tapas mais les saveurs des antipasti ne sont vraiment pas les mêmes. Plusieurs bars proposent cette formule comme le Lockwood dans le 2 arrondissement ou le Delizie de la très trendy rue Damrémont dans le 18 chic.

D’autres lieux se font les champions de ce genre de prestation. Au Grenier, rue Oberkampf, on mange le jeudi des merguez-frites, le vendredi et samedi couscous, à peine un peu plus loin dans la même rue, La Comète vous régale presque tous les jours, lundi c’est frites offertes, le mercredi c’est moules-frites, jeudi frites à nouveau et vendredi, samedi et dimanches sont les jours du couscous. Au Penty dans le 12 arrondissement c’est la traditionnelle kemia méditerranéenne qui vous sera proposées avec des olives et autres petits légumes marinés, des fèves et des pommes de terre épicées. Dans le 20 arrondissement c’est carrément un buffet entièrement gratuit qui vous sera offert le vendredi alors que vous aurez le loisir d’écouter les chanteurs ou slameurs venus partager la « scène ouverte ». Au Bouillon Belge dans le 20 arrondissement, chaque mercredi c’est couscous ou moules frites, et même les deux si votre appétit n’est pas contenté !

Enfin, le mercredi et le vendredi soir, les habitués et autres amis du quartier viennent préparer eux-mêmes des plats qui vous seront proposés gratuitement à L’Embuscade dans le 9 arrondissement, en gardant à l’esprit que le vendredi est également le jour où la maman du patron elle-même prépare le couscous offert à tous les clients qui consomment des boissons.Et ce n’est qu’une liste partielle des nombreux bars qui proposent d’étancher votre faim en même temps que votre soif sans vous ruiner. 

 Visiter Paris par arrondissement :