10 choses à faire à Paris quand il pleut

10 choses à faire à Paris quand il pleut

1 - Les catacombes de Paris

2 - Les grands magasins parisiens

3 - Les musées à Paris

4 - Boire un chocolat chaud chez Angelina

5 – Le cinéma à Paris

6 - Les passages couverts parisiens

7 - La crypte de Notre-Dame de Paris

8 - Les serres parisiennes

9 - Les courses de chevaux à Paris

10 – Squatter des endroits branchés

Il faut bien se l’avouer, les beaux jours tardent à venir et bien que nous soyons officiellement au printemps (cette saison bénie à Paris, chantée dans le monde entier) nous avons plus affaire à la pluie qu’au soleil.Et oui, nous ne sommes pas sur la Côte d’Azur, mais que cela ne vous empêche pas de sortir pour partir à la découverte de la capitale entre les gouttes.

700x336_parispluie
700x336_parispluie

Munissez-vous d’un bon parapluie pour aller d’un endroit à un autre et apprêtez-vous à être (encore) ébloui par la Ville-Lumière.En manque d'inspiration pour ce weekend ? Découvrez toutes les choses à faire à Paris ce weekend.

1 - Les catacombes de Paris

C’est la première chose qui vient à l’esprit, quelle meilleure idée pour échapper à la pluie que de descendre dans les sous-sols étranges de la capitale.Les catacombes ont été créées à la fin du 18 siècle pour évacuer le cimetière des Innocents (près des Halles d’aujourd’hui) devenu insalubre. Les ossements déterrés furent placés dans une ancienne carrière du côté de la Tombe-Issoire (dont les pierres avaient servi à construire Paris). Les catacombes sont de longs couloirs creusés dans la roche où les ossements sont mis en scène avec des poèmes et des épigrammes qui font réfléchir sur la condition humaine et la mort. On y découvre les ossements de stars de la révolution française, telles que Charlotte Corday, Danton ou Robespierre.C’est un voyage dans le temps qui vous est offert.

700x336_cata

2 - Les grands magasins parisiens

Bon, vous prendrez la pluie pendant deux minutes entre chaque magasin, mais vous ne regretterez pas votre passage par le Boulevard Haussmann. Peut-être n’y ferez-vous pas de shopping mais vous profiterez de la magnifique verrière Art Nouveau des Galeries Lafayette (la verrière est visible du rez-de-chaussée, contrairement à celle du Printemps), levez la tête et laissez-vous emporter par le tourbillon des balcons ouvragés qui ornent le puit de jour.

700x336_lafayette

Les grands magasins parisiens du Boulevard Haussmann, c’est plus de 120 millions de visiteurs par an, une manne pour la ville. Du simple lèche-vitrines suffira à vous combler, tant ces vitrines-là sont exceptionnelles !Ne manquez pas pour autant le célèbre BHV (Bazar de l’Hôtel de Ville) situé comme son nom l’indique à côté de la Mairie de Paris, ou le Bon Marché, rive gauche, qui n’a de bon marché que le nom, les prix qui y sont pratiqués étant prohibitifs. Mais rien n’empêche de rêver ! Plus simple encore, achetez-vous un paquet de pâtes hors de prix à la Grande Epicerie de Paris, le coin gourmet du Bon Marché pour vous donner la sensation d’être richissime.

700x336_lafayette2

3 - Les musées à Paris

Bien sûr, si vous pensez à Paris sous la pluie, vous pensez aux musées, la ville en regorge. Par contre, ne choisissez pas n’importe quel musée au hasard, le Louvre par exemple, n’est pas la meilleure option pour une journée pluvieuse, il vous faudra attendre blotti sous votre parapluie que la file d’attente interminable pénètre sous la fameuse pyramide de verre.

700x336_parismairie

Vous aurez le même problème dans la plupart des « grands » musées tels que le Grand Palais ou Orsay, mais pensez aux « petits » musées.Nous vous recommandons la visite du Carnavalet (une visite gratuite qui plus est), le musée de la Ville de Paris qui retrace l’histoire de la capitale de la préhistoire à nos jours dans le décor somptueux d’un hôtel particulier du 17 siècle au cœur du Marais. Tant que vous serez dans le coin, passez une tête à l’Hôtel de Ville, la Mairie de Paris organise très régulièrement des expositions gratuites dans ses salons. Vous préfèrerez peut-être l’atmosphère feutrée du Musée Guimet qui vous fera découvrir la large palette des arts asiatiques ou encore la visite du Petit Palais, plus intimiste que son grand frère.

700x336_parispetitpalais

4 - Boire un chocolat chaud chez Angelina

On vous a vanté cette expérience 1000 fois, alors n’hésitez plus et foncez rue de Rivoli, sous les arcades, dans un cadre Belle Epoque, chez Angelina.Elégance et raffinement, dans ce salon de thé c’est toute l’essence de Paris que vous retrouverez, malgré les touristes installés partout autour de vous.

700x336_parischoco

Vous commanderez un chocolat chaud à l’ancienne, épais et réconfortant, avec son petit pot de crème fouettée en y ajoutant, pourquoi pas, une petite pâtisserie. Le grand classique de chez Angelina est le « Mont-Blanc », une meringue à la chantilly et à la crème de marrons, un succès qui ne se dément pas depuis 1903 !

5 – Le cinéma à Paris

Le cinéma c’est toute une aventure à Paris. De la petite salle inconfortable du Quartier Latin (qui propose de grands classiques des années 50) aux grands complexes récents parfaitement équipés, vous vous devez d’explorer certains de ces hauts lieux de la « branchitude ».

700x336_cine

En effet, vous ne pouvez pas quitter Paris sans être passé voir un film au MK2 Quai de Seine ou Quai de Loire (les deux cinémas se font face, séparés par le canal de l’Ourcq), les sièges y sont confortables (ce sont eux qui ont inventé le concept du fauteuil pour les amoureux avec l’accoudoir amovible) et la programmation « hype ».

700x336_pariscine

Une expérience à tenter lors d’une journée pluvieuse à Paris ? Rendez-vous à l’Aquaboulevard dans le 15 arrondissement, vous y profiterez de la plus sophistiquée des piscines parisiennes et de l’un des plus gros complexes cinématographiques de la ville, le Gaumont qui est dans la galerie.Et vous trouverez à coup sûr, près de votre lieu de résidence, le cinéma qu’il vous faut.

6 - Les passages couverts parisiens

Dans la première moitié du 19 siècle, Paris s’est entichée des « passages » ou « galeries » qui reliaient des rues ou des immeubles. Le rouleau compresseur « Haussmann » n’a pas épargné ces passages qui passèrent de plus de 150 à seulement 30 visibles de nos jours.Ils sont remarquables par leur architecture, leur dallage et leurs splendides verrières. Si vous vous promenez vers les Grands Boulevards, là où la bonne société d’antan venait se divertir, essayez donc d’emprunter le Passage des Panoramas, le plus vieux de Paris, avec ses luminaires d’époque.

700x336_galerie

A peine un peu plus loin, dans la rue Vivienne, voici la galerie du même nom, certainement la plus luxueuse de la capitale avec sa splendide mosaïque au sol et ses boutiques de luxe.Dans un tout autre genre, suivez le boulevard de Strasbourg jusqu’au numéro 22 et découvrez le Passage Brady, le cœur indien et pakistanais de la capitale.Quel que soit le passage que vous choisirez, vous ferez un voyage au 19 siècle.

7 - La crypte de Notre-Dame de Paris

Quoi de mieux, un jour de pluie, que de s’abriter dans le silence d’une cathédrale ? Et pas n’importe laquelle, Notre-Dame de Paris, la légendaire protectrice de la capitale.Bien sûr, vous pouvez la visiter en toute simplicité pour admirer ses voûtes majestueuses et ses vitraux, vous pourrez également avoir envie de grimper les escaliers en colimaçon des tours de l’édifice pour aller tutoyer les gargouilles, mais soyez plus original !

700x336_parisnd

Il y a sous Notre-Dame une crypte archéologique, un musée de la Ville de Paris bien entendu, qui retrace l’histoire de la capitale de l’antiquité au 19 siècle.Localisée sur l’île de la Cité, la partie la plus anciennement habitée de Paris, Notre-Dame était l’endroit rêvé pour installer ce musée qui rajoute un petit plus à cette belle dame qui est tout de même le monument le plus prisé des touristes en France avec plus de 13 millions de visiteurs par an.

8 - Les serres parisiennes

Si vous avez un besoin impérieux de nature mais que la pluie vous empêche d’aller flâner dans le parc de vos rêves, allez donc visiter une serre, la ville en compte plusieurs.

700x336_jardin

Les plus célèbres sont celles du Jardin des Plantes avec leurs structures métalliques du 19 siècle, on se croirait dans l’une des aventures d’Adèle Blanc-Sec, la fameuse héroïne de Tardi.Dans cette cathédrale de verre et de fer classée monument historique, on distingue quatre univers : les plantes tropicales, les cactées, les espèces de la Nouvelle-Calédonie et l’histoire des plantes. De quoi passer quelques heures de bonheur au cœur d’une végétation inhabituelle.

700x336_paristuileries

Dans un tout autre genre, le Parc Floral du Bois de Vincennes dispose d’une serre aux papillons où vous évoluerez dans un jardin-volière au milieu des plus beaux spécimens du monde.Si votre envie de verdure n’est pas encore assouvie, il y a dans le jardin d’Auteuil, au cœur du Bois de Boulogne, une jungle tropicale en serre qui ne manquera pas de vous faire voyager.

9 - Les courses de chevaux à Paris

Et pourquoi ne pas essayer de rentrer dans l’univers équestre en assistant à des courses de chevaux, surtout si vous n’êtes pas un habitué des champs de courses.L’Hippodrome d’Auteuil ou celui de Vincennes organisent chaque jour des courses, qu’il pleuve ou qu’il vente, et, si les chevaux et leur cavalier ne sont épargnés ni par le froid ni par la boue, vous, vous serez bien à l’abri dans les tribunes.

700x336_parischev

Même si vous ne connaissez absolument rien à l’univers des courses hippiques, essayez donc de parier quelques euros pour tenter la chance et vous fondre dans le décor.

10 – Squatter des endroits branchés

Paris regorge de lieux de la « hypitude », certains semblent vouloir absolument rester secrets, accessible aux seuls initiés, mais nous vous dévoilons deux adresses qui, si elles ne sont pas totalement secrètes, sont quand même originales.La REcyclerie est un concept, avant même d’être un bar. Situé à la Porte de Clignancourt, sur le tracé de la petite ceinture, dans une gare aujourd’hui désaffectée, ce lieu éminemment écolo étonne.

700x336_parisafr

Il promeut le recyclage et la consommation « autrement ». Ici on vient seul avec sa vieille lampe pour la faire réparer dans l’atelier de René, en famille pour nourrir les poules de la ferme urbaine ou s’extasier entre amis sur les expositions temporaires tout en dégustant les spécialités proposées par la cantine (si l’on peut bien entendu manger de la viande dans ce lieu unique, trois plats végétariens, dont un végétalien, sont proposés chaque jour).

700x336_bissap

Autre lieu, autre ambiance, nous vous présentons Le Comptoir Général. Voilà un lieu alternatif comme Paris et les parisiens les aime. Dans une ambiance faussement coloniale, vous pourrez aussi bien boire un jus de bissap qu’acheter des fripes vintages africaines. C’est encore un lieu écoresponsable qui met l’Afrique à l’honneur.Vous y passerez de délicieuses journées lorsque la pluie empêche de profiter de Paris au mieux, c’est-à-dire en se promenant dans ses rues.