10 choses à faire à Paris quand il fait beau

L’hiver dernier, nous vous avions gratifié d’un texte fort utile sur les 10 choses à faire à Paris quand il pleut, et c’était de saison. Après la canicule de cet été et un automne qui s’annonce plutôt comme un été indien, nous avons décidé de vous faire part de ce qui peut se faire à Paris lorsqu’il fait beau. Profiter de la verdure et de l’eau sous toutes ses formes sera sans aucun doute la priorité, suivez le guide, voici une dizaine de bonnes idées pour supporter la chaleur à Paris.

1 – Le Bassin de la Villette

Les parisiens accablés par la chaleur ont depuis des années l’habitude de se baigner n’importe où, dans le canal Saint-Martin (ou celui de l’Ourcq), sur les bords de Seine ou dans la fontaine de la place Saint-Michel. Voulant faire reculer la baignade « sauvage », la ville de Paris a ouvert cet été et jusqu’au 10 septembre le bassin de la Villette à la baignade en proposant de nombreuses activités nautiques qui font la joie des petits et des grands. Une structure flottante accueille trois bassins, trois profondeurs différentes, sur une centaine de mètres. Les parisiens s’en donneront d’autant plus à cœur joie que tout sera encadré par des maitres-nageurs. A votre disposition, douches et cabines pour vous changer, et surtout, transats pour profiter des derniers rayons du soleil d’été sur la capitale.

2 – Les bords de Seine

Filmés et célébrés dans le monde entier comme essence même du romantisme de la Ville de l’Amour, les bords de Seine sont aménagés sur tout le tracé du fleuve dans Paris. Vous pourrez bien sûr vous y promener, le soir à la fraîche et vous laisser bercer par le clapotis des vagues qui suivent les bateaux. En parlant de ça, voilà une bonne idée de soirée lorsqu’il fait chaud : une croisière sur la Seine pour admirer les plus beaux monuments de la capitale dans leur habit de soirée. Le petit plus des bords de Seine tant que les températures le permettent (jusqu’en octobre), ce sont les cours de danse, salsa, valse ou tango qui sont organisés gratuitement et auxquels les passants peuvent se joindre sans scrupules.

3 – Plus classiques, mais inévitables, les piscines

Bon alors la piscine, vous n’aviez pas besoin de nous pour y penser, mais la piscine de votre quartier ne dispose peut-être pas des installations luxueuses de certains établissements de bain où l’on peut se croire en bord de mer. En effet, une dizaine de piscines parisiennes disposent de bassins en extérieurs, de toits ouvrants ou de solarium qui vont vous permettre de bronzer en toute quiétude puis de vous rafraichir à volonté en faisant quelques brasses. De quoi se croire en vacances, non ? Parce qu’on ne peut pas toutes les citer, on va se contenter de parler des plus réputées. En tête vient la piscine Joséphine Baker qui a la particularité d’être une péniche-piscine, à quai dans le 13ème arrondissement. Toujours dans le 13ème, la piscine de la Butte aux Cailles doit sa réputation à son charme art déco et à son eau d’une pureté exemplaire puisqu’elle est alimentée par l’eau d’un puit artésien. Enfin, la piscine Keller, du 15ème arrondissement, vous séduira avec son vaste toit ouvrant qui va vous permettre de bronzer en toute tranquillité.

4 – De l’eau, encore de l’eau

Décidément, Paris est plus qu’une capitale c’est quasiment une station balnéaire ! Après les canaux et les piscines, voici venir les animations de jets d’eau présentes dans certains parcs de la ville. Combinez le plaisir de 14 hectares de verdure à celui d’une esplanade où 72 jets d’eau aléatoires vous rafraichissent au cœur de l’été en fréquentant le parc André Citroën dans le 15ème arrondissement. D’autres parcs proposent des animations aquatiques, notamment le Jardin d’Acclimatation avec ses jets d’eau et ses brumisateurs, le Jardin des Bambous du parc de la Villette ou encore le parc Martin Luther King dans le 17ème arrondissement.

5 - Les parcs parisiens

Parce que tout le monde n’aime pas l’eau, Paris vous offre ses parcs (500 hectares en tout, comprenant les parcs, les jardins et les squares, simplement intra-muros), le confort moelleux de leurs pelouses et la fraicheur des frondaisons de leurs arbres centenaires. Après tout dépend du type de parisien que vous êtes, on distingue les traditionnalistes qui se réservent exclusivement pour les parcs « historiques » de la capitale, Monceau, le Jardin du Luxembourg, les Buttes Chaumont, ou Montsouris, des aventuriers prêts à trouver de nouveaux petits parcs agréables au détour d’une promenade comme le méconnu parc de la Butte du Chapeau Rouge qui étale sa verdure dans le 19ème arrondissement non loin des Buttes Chaumont. Et il ne faut pas non plus négliger les musées dotés de jardins somptueux comme le musée Rodin ou le musée de la Vie Romantique.

6 – Les bois de Vincennes et Boulogne

Alors bon d’accord, stricto sensu ils ne font pas « partie » de la capitale mais ils en sont deux symboles tellement puissants que ces deux poumons verts de Paris sont absolument incontournables. Accessibles en transports en commun, ils vont vous permettre de vous offrir un vrai déjeuner sur l’herbe entre amis ou en famille, des séances de canotage sur un lac (les deux bois sont dotés d’une pièce d’eau), une visite du Jardin d’Acclimatation et une séance de pêche dans un lac pour le bois de Boulogne, un concert gratuit au Parc Floral et une visite de la Serre aux Papillons au bois de Vincennes. Chacun de ces bois est une source de bonheur renouvelée sans cesse pour tous les parisiens qui n’ont pas la chance de partir en vacances.

7 – Le patio de la Mosquée de Paris et les églises

Dans le 5ème arrondissement se cache un joyau d’architecture d’inspiration mauresque, vénéré par toutes les parisiennes averties qui viennent y profiter du hammam traditionnel, la grande Mosquée de Paris. Conçue comme les palais andalous, elle est construite autour d’une belle cour dotée d’un péristyle et d’une fontaine où les fidèles peuvent faire leurs ablutions. Le lieu idéal pour siroter un thé à la menthe, la meilleure boisson pour supporter la chaleur. Si vous ne voulez pas aller jusqu’au 5ème arrondissement, vous trouverez refuge dans les nombreuses églises parisiennes. Evitez Notre-Dame et ses consœurs hyper touristiques et entrez dans n’importe quelle chapelle pour vous rafraichir quelques instants en admirant des toiles de Maitres. Bon allez, au pire, vous trouverez la fraicheur dans le métro.

8 – Manger une bonne glace

Paris fourmille d’excellentes adresses de glaciers artisanaux qui rivalisent d’ingéniosité pour proposer des parfums toujours plus innovants, des glaces toujours plus raffinées. Alors vous connaissez bien sûr la Maison Berthillon qui, depuis l’île Saint-Louis règne en maitre incontesté sur la demande touristique, n’hésitez pas à y aller, même s’il faut faire la queue ça vaut vraiment le détour. Mais d’autres glaciers méritent amplement votre visite, citons simplement Pascal le Glacier qui opère dans le 16ème arrondissement en misant sur la fraicheur des produits (glaces préparées à l’eau d’Evian !) et la délicatesse des parfums, comme fraise des bois ou fleur d’oranger. Enfin, il y a une autre institution de la crème glacée que vous devriez visiter c’est la boutique de Raimo Glacier, le plus ancien glacier artisanal de Paris où vous dégusterez une boule au marron glacé ou encore aux Trois Epices.

9 – Les terrasses

Alors là vous allez dire que les parisiens n’ont pas besoin de l’été et de la chaleur pour s’agglutiner sur les terrasses de la multitude de bars et de restaurants de la capitale, au plus froid de l’hiver, un seul rayon de soleil suffit à propulser des accros emmitouflés et leurs cigarettes électroniques sur les trottoirs. Mais c’est quand même mieux de s’asseoir à une belle terrasse pour profiter d’une belle journée ensoleillée et regarder les passants passer. Les terrasses sont tellement omniprésentes qu’il est difficile d’en établir une liste, mais vous aurez le choix entre des petits coins de verdure insoupçonnés, des terrasses secrètes connues de quelques initiés seulement et enfin des terrasses qui vous permettent d’embrasser de magnifiques points de vue sur Paris et ses monuments. Les plus célèbres terrasses planquées dans le vert sont celles de Rosa Bonheur, la guinguette nichée au cœur des Buttes Chaumont ou de la fameuse Closerie des Lilas.

10 – Pétanque ou Mölkky

Alors oui, d’accord, rien que le fait qu’on pose la question prouve que l’on est bien à Paris, un marseillais choisirait sans hésiter la tradition française. C’est LE jeu de l’été par excellence, celui que l’on pratique entre amis sur les bords du canal de l’Ourcq si vous êtes un bobo accompli ou sur l’esplanade de la Place Dauphine pour ceux qui auraient envie d’une ambiance parisienne authentique, la pétanque reste, et de loin le jeu préféré des français. Mais bon, à Paris, une nouvelle mode arrive de façon fulgurante dans les soirées chaudes de l’été, à l’heure de l’apéro entre potes, c’est celle du Mölkky, un jeu finlandais qui n’a absolument rien à voir avec notre pétanque nationale. Il s’agit d’un jeu à base de quilles de bois sur lesquelles on jette un bâton en bois également pour marquer des points, c’est un jeu stratégique qui se rapproche un peu du bowling et qui rencontre un franc succès dans notre belle capitale. Visiter Paris par arrondissement :